Taxes d’importation : Que payez-vous ?

0
Share Button

©Cédric Valax

Combien allez-vous payer de taxes si vous êtes un particulier revenant au fenua ou recevant un colis avec des marchandises dont la valeur dépasse la franchise ? Sur quoi allez-vous être taxé ? Des questions que vous vous posez peut-être en cette période de vacances et donc, pour certains, de retour en Polynésie avec des valises bien pleines. Suivez le guide.

Le premier septembre 2014 entrait en vigueur le nouveau régime des franchises applicables aux marchandises importées par les particuliers en Polynésie. Une mesure qui figurait dans le plan de relance du Pays avec pour principal objectif de protéger et dynamiser le commerce local. Dans un même temps étaient également fixés les taux applicables en cas de dépassement de la franchise. Des taux différents selon la provenance ou l’origine de la marchandise importée. Et c’est là que les choses s’embrouillaient pour les consommateurs. Depuis le premier trimestre 2015 pourtant, les procédures ont été définitivement simplifiées pour bien séparer la notion de provenance et celle d’origine des marchandises. Car si pour les sociétés c’est l’origine des produits importés qui entre en compte pour le calcul des taxes, c’est-à-dire l’endroit où ils sont fabriqués, ce n’est plus le cas pour les particuliers qui ne sont donc concernés que par le lieu où ils ont effectué leurs achats : 20% pour la zone de la communauté européenne, 30% pour le reste du monde. Difficile de faire plus simple, comme l’explique le directeur régional des douanes en Polynésie française, Franck Testanière.

Rappelons que dans le cadre de bagages accompagnés vous devrez payer des taxes si le montant de vos achats dépasse les 30 000 Fcfp, sans toute fois excéder 200 000 Fcfp. Pour les autres méthodes d’acheminement, le seuil de taxation forfaitaire est de 20 001 Fcfp à 50 000 Fcfp. En-dessous vous ne paierez rien, au-dessus il vous faudra prendre un transitaire. Pour le fret, n’oubliez pas que la valeur prise en compte correspond à celle de vos achats à laquelle il faut rajouter le prix du fret et de l’assurance.

Source:: Radio 1

Commentaires

commentaires

Comments are closed.