Une soirée au ciné – Super Minions recherchent super méchante pour super rigolade…

0
Share Button


Les Minions : Film d’animation (1h31) de Pierre Coffin et Kyle Balda avec plein de voix connues dont on ne se rappelle absolument pas à la fin…

L’histoire : A l’origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les unes que les autres. 3 d’entre eux partent à la recherche de leur nouveau maître : Scarlet Overkill, la première superméchante de l’histoire. De l’Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l’annihilation de leur espèce.

Notre avis : KKK

Je vous confirme que les réalisateurs des films d’animation sont consommateurs de substances qui attaquent gravement le cerveau… Mené à un rythme d’enfer (normal pour des méchants) pour plaire aux petits mais aussi aux grands, c’est sans doute LE film familial des vacances.

N’essayez surtout pas de comprendre et laissez-vous emporter dans l’univers déjantés de ces petites choses jaunes totalement illuminées avec une bande son seventies qui vous emmènera de la banquise à Londres en passant par New-York avec un côté burlesque qui n’a d’autre but que de vous faire rire.

La 3D n’apporte pas grand-chose à l’affaire mais les gags s’enchaînent et la langue des Minions, faite d’onomatopées italiano-espagnolo-franco-je-ne-sais-quoi, ne fera qu’ajouter un peu plus de délire dans une histoire où rien n’est vraiment méchant ni vraiment moche mais toujours mignon.

Et comme nous le disait Stuart, l’un des acteurs principaux : « Hello papa bella tou é belle comme la papagaya… Banana lé glamok… La cucaracha de lé filma quella fichi rigolé… » TM

Source:: Lekotidien

Commentaires

commentaires

Comments are closed.