Les sites historiques restaurés à Mahina

0
Share Button
MAHINA, le 15/07/2015 – Des travaux de réhabilitation sont entrepris depuis plusieurs mois sur le site de la Pointe Vénus, d’autres viendront encore par la suite, ces prochains mois. Depuis quelques semaines, les baigneurs peuvent apercevoir un nouveau fare pote’e mais aussi un nouveau visage pour la stèle du 5-mars représentant l’arrivée de l’Evangile.

Le site de la Pointe Vénus est en plein réaménagement. Après les tables, les sentiers ou encore la barrière, un nouveau fare pote’e fait désormais partie du paysage. Situé sur l’ancien fare artisanat, ce lieu pourra accueillir les familles polynésiennes durant leurs pauses ou encore leur pique-nique aux abords du jardin.

Dans la lancée de ces travaux, la commune a souhaité que la stèle du 5-mars soit aussi réhabilitée. Une stèle se détruisant à petit feu avec le temps.

Consciente de la probable perte de ce vestige, l’Eglise Protestante Ma’ohi a tout de suite accepté que ce lieu soit rénové.

Durant une semaine, ils étaient plusieurs diacres de la paroisse de Mahina à donner de leur temps pour que ce site reprenne vie. Béton, clôture, portillon… Tout a été remis à neuf ! Le coût des travaux est estimé à plus de 500 000 Fcfp, financé par l’Eglise.

L’inauguration se fera avant la fin du mois de juillet, en présence de plusieurs personnalités publiques de la commune et du Pays.

L’ARRIVEE DE L’EVANGILE BIEN ANCREE SUR LE SITE
Les sites historiques restaurés à Mahina
Le site de la Pointe Vénus accueille toutes les semaines plusieurs centaines de touristes. Un lieu qui réunit plusieurs vestiges de l’histoire polynésienne avec notamment, ses célèbres stèles. La plus symbolique est celle qui retrace l’arrivée de l’évangile, le 5 mars 1797.

Le monument a été réalisé en 1970 représentant le navire « Le Duff » avec une voile symbolique et des coutures de renforts, posée sur un socle en plaquettes de marbre figurant les planches de la coque du voilier.

Le mur d’enceinte de forme arrondie symbolise le grand pacifique sur lequel quelques galets parsemés représentant les îles qui ont été évangélisées à partir de Tahiti. La propagation de l’évangile dans le Pacifique est expliquée sur trois panneaux (en français, anglais et tahitien). Ce mur est coupé par un ouvrage en gros galets réalisé en forme de marae à l’arrière et qui évoque la culture et la religion polynésiennes qui existaient à Tahiti avant l’arrivée de l’évangile. La hauteur de ce mur a été rehaussée à 200 cm (chaque centimètre représentant une année du bicentenaire).

AUTRE MONUMENT : LA STELE DE LA BOUNTY
Les sites historiques restaurés à Mahina
Elle fait aussi partie du décor, la stèle de la Bounty érigée en 2005. Un monument qui retrace l’arrivée du célèbre navire de la Royal Navy britannique dans la baie de Matavai, le 27 octobre 1788 avec à son bord 46 hommes d’équipage.

Site culturel important en Polynésie Française, la Pointe Vénus est un des endroits clés dans le parcours touristique du Pays.

Actuellement sous la tutelle du Service du Tourisme, ce lieu accueille non seulement les familles polynésiennes et les touristes, mais aussi les grandes courses de pirogues.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.