Non-remboursement des billets : Radio 1 a porté plainte contre le producteur de Black M

0
Share Button
PAPEETE, le 17/07/15 – A ce jour, les places vendues par Radio 1 pour le concert de Black M, prévu le 29 mai, n’ont toujours pas été remboursées. Le média a porté plainte contre le producteur le 16 juillet.

« Je suis allé déposer plainte contre Marc Slama pour abus de confiance et escroquerie », confirme Fred Dubuis, le directeur opérationnel de Radio 1 joint par Tahiti Infos. Sa plainte fait suite à l’annulation du concert de Black M, le 29 mai. Marc Slama, le producteur, qui a annulé le concert le matin même de la date prévue, s’était engagé à reverser l’argent le 29 juin. Il doit 2,945 882 millions Fcfp à Radio 1. Pour l’instant, rien n’a été fait.  » Nous avons essayé qu’il tienne ses engagements », assure le directeur de Radio 1.

Radio 1 avait déjà déposé plainte au pénal le 29 mai, jour de l’annulation du concert, il a réactivé sa plainte le 16 juillet, selon un mail qui a été envoyé aux clients lésés de Radio 1. Dans ce même mail, Radio 1 indique qu’elle « s’est contentée de mettre son système de vente de billets à la disposition de Monsieur Slama, organisateur et producteur du concert de Black M. Comme il est d’usage, Radio 1 a remis l’argent de la recette des billets au producteur. Malheureusement lorsque celui-ci a brutalement annulé le concert, il a conservé l’argent qui lui avait été remis et a omis de le restituer à Radio 1, qui s’est trouvée dans l’impossibilité de rembourser les spectateurs qui avaient payé leurs places. »

La radio appelle les clients du concert de Black M à prendre directement contact avec Marc Slama et sa fille Alexia « coproducteurs et organisateurs de ce spectacle et seuls responsables de son annulation, afin de les rappeler fermement à leurs engagements publics. »

300 clients concernés

300 clients sont concernés par le non remboursement des places de concert de Black M. De plus en plus d’entre eux affichent leur mécontentement. Comme Alain, 45 ans, qui avait acheté trois places pour ses enfants : « Ça commence à sentir l’escroquerie, normalement on aurait dû être remboursé fin juin, nous sommes désormais mi-juillet, nous n’avons toujours rien eu. » Alain a sorti de sa poche 12 000 Fcfp sans que ses enfants n’aient pu voir le concert. Julie écrit sur le groupe Facebook  » vos coup de gueule » : « remboursement des places de concert de Black M : Dépôt de mes preuves d’achat le 30 juin dernier. Entre temps, plus personne ne répond au téléphone à la radio. J’y passe ce matin le 10 juillet. Réponse: on attend que l’organisateur du concert Marc Slama Production nous rembourse pour rembourser les gens… Mais bien sûr… l’année prochaine, on y sera encore… là, il y en a marre! ».

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.