Finale mondial de beach soccer : To’ata a vibré à l’unisson avec les Tiki Toa

0
Share Button
PAPEETE, le 19 juillet 2015. La retransmission en direct et sur écran géant dans l’enceinte de To’ata du match de la finale de la Coupe du monde de beach soccer a fait « salle comble » ce dimanche matin. Jusqu’au bout les supporters tahitiens ont cru à l’exploit de leurs Aito et les ont encouragé à 18 000 km de distance.

La pluie de la veille et le temps menaçant de ce début de journée dominicale n’ont pas refroidi les ardeurs des supporters tahitiens et dès l’ouverture des portes le public était là. Une enceinte de To’ata principalement rouge, la couleur de leur équipe, bien que ce dimanche au Portugal c’est sous un maillot blanc que les joueurs ont évolué sur le sable, laissant leur couleur de ralliement à leurs adversaires, hôtes de la compétition.

Les Tiki Toa ont regagné en quelques jours à peine le cœur de toute la Polynésie en réalisant tout au long de cette Coupe du monde 2015 un parcours exemplaire, démontrant que le Petit Poucet de ce mondial était un adversaire de taille, capable de faire mordre le sable aux plus grandes équipes.

Cette ferveur du public pour les Tiki Toa atteint toutes les couches sociales et tous les âges. Dans les gradins de To’ata on a croisé tout aussi bien des hommes, des femmes, des jeunes, des enfants et grands-parents. Sur l’un des plus hauts gradins, une jeune mère allaite son nourrisson entre deux tiers temps et ne perd pas une miette de ce qui se passe sur l’écran géant. Ce dimanche matin, les supporters tahitiens avaient décidé de partager en communion ce match de finale qu’ils auraient pu regarder derrière leur écran de télé. Ils n’ont pas été déçus de cette expérience collégiale même si le score final ne sacre pas Tahiti comme champion du monde.

Ils ont vibré, encouragé, retenu leur souffle dans les moments d’attaque des Tiki Toa, ont applaudi leurs réussites dans les cages adverses et n’ont jamais baissé les bras. A chaque but des Portugais, l’espoir, toujours, apparaît derrière l’inquiétude. Au début du 3e tiers temps, la Polynésie croit de nouveau à sa chance d’un titre mondial avec une remontée spectaculaire au score.

Dans les dernières minutes, toute l’enceinte de To’ata prie silencieusement pour une égalisation, les regards rivés sur l’écran, les mains jointes parfois, les lèvres plissées. Quand le 5e but portugais ruine les espoirs d’un titre mondial, alors que l’ultime tiers temps s’achève, quelques dizaines de supporters quittent l’enceinte de To’ata. Les autres sont restés debout jusqu’au bout pour saluer l’exploit néanmoins des Tiki Toa, vice-champions du monde de beach soccer.

Finale mondial de beach soccer : To'ata a vibré à l'unisson avec les Tiki Toa

Finale mondial de beach soccer : To'ata a vibré à l'unisson avec les Tiki Toa

Finale mondial de beach soccer : To'ata a vibré à l'unisson avec les Tiki Toa

Finale mondial de beach soccer : To'ata a vibré à l'unisson avec les Tiki Toa

Finale mondial de beach soccer : To'ata a vibré à l'unisson avec les Tiki Toa

Finale mondial de beach soccer : To'ata a vibré à l'unisson avec les Tiki Toa

Finale mondial de beach soccer : To'ata a vibré à l'unisson avec les Tiki Toa

LES MESSAGES DE FELICITATIONS

Edouard Fritch, le président du Pays : « Félicitations aux Tiki Toa, vice-champions du monde de Beachsoccer »

Le Président Edouard Fritch et l’ensemble de son gouvernement félicitent l’équipe de Tahiti, les Tiki Toa, pour son formidable parcours lors de la Coupe du monde de Beachsoccer qui vient de prendre fin au Portugal.

Le Président, le ministre de la Jeunesse et des Sports, René Temeharo, le ministre de la Relance économique, Teva Rohfritsch, et près de 4 000 personnes ont assisté, dimanche matin, à la retransmission en direct de la finale, à To’ata.

Battue en finale par le pays hôte de la compétition, le Portugal, sur le score de 5 à 3, l’équipe de Tahiti s’affirme comme une des meilleures équipes au monde dans ce sport, et a fait encore mieux que lors de la coupe du monde 2013, organisée à Papeete, avec, cette fois-ci, un titre de vice-champion du monde amplement mérité. Cet excellent résultat d’ensemble, face à des grandes nations du football, est complété par les récompenses attribuées au meilleur joueur de la compétition, Heimanu Taiarui, et au meilleur gardien de but, Jonathan Torohia.

Le Président et le Gouvernement remercient tous les joueurs d’avoir porté si haut les couleurs de la Polynésie dans cette compétition internationale et de contribuer ainsi au rayonnement de notre fenua. Tous les Polynésiens sont fiers des Tiki Toa et ils seront célébrés comme il se doit à leur retour à Tahiti.

Marcel Tuihani, le président de l’Assemblée de Polynésie : « Maururu les Tiki Toa »

Notre formidable équipe des Tiki Toa nous a fait rêver et nous a porté au plus haut en jouant la Coupe du Monde de Beach-soccer 2015 au Portugal. Même s’ils ne sont pas parvenus à décrocher le titre mondial, ils auront su nous faire rêver jusqu’au bout.

Merci pour leur courage, leur détermination et leur fairplay. Merci à toute l’équipe et aux responsables d’avoir porté si haut les couleurs de notre Pays et de lui avoir assuré la plus belle promotion que nous pouvions rêver sur la scène internationale. Face à une équipe qui jouait à domicile et devant un public qui lui était acquis nos Tiki Toa ont su résister.

C’est la première fois que notre Pays parvient à ce niveau d’une coupe du monde de la Fifa. C’est avec joie et émotion que je leur adresse au nom de tous les Représentants de l’Assemblée de la Polynésie française nos félicitations et tous nos remerciements pour ces moments d’émotion et ce bel exemple d’engagement.

Nos plus vives félicitations vont également à Jonathan Torohiasacré meilleur gardien de but de la Coupe du monde et à Heimanu Taiarui sacré meilleur joueur de la Coupe du Monde, sans oublier leur capitaine Naea Bennett qui a su les conduire jusque là. Ces récompenses représentent une reconnaissance extraordinaire et amplement méritée de leur talent. Maururu roa les Tiki Toa.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.