Les Tiki toa champions dans les cœurs du fenua

0
Share Button

© Tamara SENTIS

Vice-champions du monde de beach soccer dimanche matin, les Tiki toa ont emporté toute la Polynésie dans leur parcours fantastique au Portugal. Leurs supporters à Tahiti se sont retrouvés dans une ferveur populaire rarement égalée. Les travées de To’ata s’en souviendront.

La Coupe du monde de beach soccer au Portugal aura véritablement fait renaître la ferveur populaire pour les Tiki toa. La même qui animait le cœur des Polynésiens lors de l’édition 2013 organisée au fenua. Dimanche matin, malgré la météo maussade et l’heure précoce, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées place To’ata pour suivre ensemble le dénouement du parcours fou des rouges et blancs. Et pour être sûrs de ne rien rater, les spectateurs étaient présents dès l’ouverture des portes du stade à 6h30. Une foule très hétéroclite venue dans l’espoir de célébrer un titre mondial. Mais surtout, des supporters venus montrer aux joueurs de Tahiti que, même à l’autre bout du monde, ils ne resteraient pas au fond de leurs lits quand les Tiki toa donneraient tout sur le sable ! Hésitants et dans l’expectative au début du match, les supporters se sont laissés aller à vivre pleinement ce match au fur et à mesure de la partie. Manquant d’espoir en voyant le Portugal creuser l’écart, puis reprenant confiance à mesure que les buts s’enchainaient pour le clan tahitien. Ils y ont cru. Jusqu’au bout. Même lorsque, dans les dernières minutes, les cris avaient laissé place aux prières… Finalement, au coup de sifflet final, les supporters n’ont pas brandi leurs drapeaux en hurlant, comme ils l’auraient souhaité. Tous sont retournés à leurs voitures, certes un peu déçus, mais avec tout de même la même fierté d’avoir vu leurs couleurs portées aussi haut dans ce mondial.

Le président du Pays, Edouard Fritch, a lui aussi suivi la rencontre depuis le stade de To’ata. Pour lui :  » Tahiti est entrée dans l’histoire du beach soccer en jouant cette finale ».

Gageons tout de même que ces Tiki toa là n’ont pas fini de nous faire rêver…


© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS

© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS
© Tamara SENTIS

Source:: Radio 1

Commentaires

commentaires

Comments are closed.