Guyane – Contrats territoriaux : la Région veut « toujours plus de cohérence » sur le territoire guyanais

0
Share Button

Depuis le vote en décembre 2010, de la « stratégie régionale de développement de la Guyane », la collectivité régionale a signé plusieurs « Contrats territoriaux » avec les 22 communes de Guyane, et en décembre 2013, avec la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral (CACL). Ces contrats « contribuent à la mise en œuvre des projets de développement » sur les territoires concernés.

Chaque année, la Région et la commune (ou la CACL) planifient en concertation « les opérations les plus structurantes à l’échelle du territoire, répondant aux attentes des populations et contribuant à favoriser le développement durable du territoire ». C’est ainsi que de nombreux projets de réhabilitation, de construction, ou ayant trait à la cohésion sociale, sont cofinancés par les mairies et la Région.

Ce matin, c’est à la mairie de St-Laurent que la collectivité régionale signera un nouveau contrat territorial avec la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais (CCOG). Des projets comme le hangar technique de la gestion des déchets de Papaïchton, le raccordement au réseau électrique du château d’eau de Grand-Santi ou encore l’extension du port de l’Ouest sont prévus dans le cadre de ce contrat.

Cette volonté d’accentuer le partenariat directement avec les EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunale) comme la CCOG ou la CACL est née de la réforme territoriale de décembre 2010. Pour la Région, il s’agit « d’élaborer les politiques de développement cohérentes visant à mettre à niveau les infrastructures de base pour tous et sur tout le territoire ». En s’appuyant sur les EPCI au travers du « Pacte territorial d’initiative régionale », la collectivité compte « favoriser la cohérence des actions mises en œuvre » et surtout « permettre la concrétisation rapide des projets ». ES

Source:: Lekotidien

Commentaires

commentaires

Comments are closed.