Le Pays reprend les importations de miel

0
Share Button

La semaine dernière, le ministre de l’Agriculture, Frédéric Riveta, a invité les apiculteurs à une réunion pour leur annoncer la reprise des importations de miel en Polynésie. Vingt tonnes de miel seront ainsi importées dans les prochains mois.

En 2011, le ministre de l’Agriculture, Kalani Teixiera, avait pris un arrêté interdisant l’importation de miel, tout d’abord en provenance de la métropole, puis de l’Australie et de la Nouvelle-Calédonie pour des raisons  » sanitaires liées à des maladies pouvant toucher les abeilles. Depuis cette date, l’interdiction est toujours de mise. Le miel est devenu une denrée rare au fenua et son prix a doublé voire triplé. En décembre dernier, Frédéric Riveta avait chargé ses services d’étudier l’option de rouvrir l’importation. Il ajoutait prudemment à l’époque que cette décision ne serait pas prise  » dans l’immédiat. Sept mois plus tard, le ministre a accéléré sur le dossier et annoncé la reprise des importations de miel aux apiculteurs.

Raiarii Crawford, président du syndicat des apiculteurs de Polynésie,  » condamne cette décision du ministère et dénonce l’absence de concertation avec les apiculteurs. Il affirme n’être  » pas fondamentalement contre cette décision mais se dit fermement opposé à  » l’importation d’un miel bas de gamme, sans traçabilité » .

Pour le ministre de l’Agriculture, Frédéric Riveta, il s’agit aujourd’hui de :  » mettre en conformité des textes d’application de la loi de 2013 concernant tous les produits d’importation et d’exportation de denrées alimentaires et notamment le miel et les crevettes » . Le ministre affirme qu’entre 80 et 100 tonnes de miel sont produits annuellement au fenua. Il va donc ouvrir le quota d’importation à 20 tonnes pour cette année. Frédéric Riveta se veut rassurant auprès des apiculteurs. Il assure que toutes les précautions sanitaires par rapport à la loque américaine et au miel synthétique seront prises. L’arrêté d’importation doit être présenté ce mercredi en conseil des ministres.

Source:: Radio 1

Commentaires

commentaires

Comments are closed.