Unité Territoriale d’Action Sociale de Petite Terre: le protocole de fin de conflit

0
Share Button

C’est la fin d’un très long conflit social qui paralysait le fonctionnement de Unité Territoriale d’Action Sociale (UTAS) de Petite Terre depuis le 15 juin. Ce lundi 20 juillet, le Conseil départemental de Mayotte, représenté par son 4e vice-président Issa Abdou et l’organisation syndicale représentative des salariées de l’UTAS, ont signé le protocole de fin de conflit.

Quatre points essentiels ont été actés. Tout d’abord, la fermeture du service de l’UTAS Petite-Terre le temps des travaux dans les nouveaux locaux situés à Pamandzi. Ensuite, l’engagement du département à poursuivre les travaux retenus sur le nouveau site et de les réaliser dans un délai de 3 mois. L’objectif final étant de regrouper le plus rapidement possible l’ensemble du personnel de l’UTAS afin de mutualiser les moyens.

La proposition de redéployer du personnel dans les locaux de l’actuelle PMI de Pamandzi a également été acceptée, pour assurer la continuité du service public le plus rapidement possible. Enfin, non seulement la signature de ce protocole implique la fin de la grève mais les journées de grève seront payées. Le conseil départemental indique en effet dans un communiqué qu’il « n’y aura pas prélèvement des journées non travaillées».

Source:: La journal de Mayotte

Commentaires

commentaires

Comments are closed.