Sans permis, un vendeur de paka force un barrage routier

0
Share Button
TAIARAPU OUEST, le 21 juillet 2015. Dans la soirée de lundi à mardi, les gendarmes ont mis en place un contrôle routier sur la commune de Taiarapu Ouest. Ce barrage a été forcé par un automobiliste. Une course-poursuite a suivi.

Pour le procureur de la République, il s’agit d’un forcené. Cet homme de 32 ans déjà condamné onze fois pour de nombreux délits routiers est un multirécidiviste qui ne veut rien entendre aux condamnations successives venues lui rappeler que son comportement devait changer. En 2011, il avait écopé de deux ans de prison ferme pour avoir causé un accident avec des blessés graves. Pourtant, il continue de rouler sans permis de conduire et d’adopter une conduite totalement contraire aux règles de prudence.

Dans la nuit de lundi à mardi, se retrouvant au volant de sa voiture face à un contrôle routier dressé par les gendarmes à Taiarapu Ouest, il n’hésite pas à foncer sur les militaires et à prendre la fuite. Il est aussitôt pris en chasse par une patrouille, mais le rattraper n’est pas si simple. Le chauffard emprunte divers sens interdits, roule à très vive allure un peu partout dans Taravao. Finalement, face à un deuxième barrage de gendarmes, il est enfin interpellé et la folle course-poursuite avec les forces de l’ordre s’arrête enfin.

Dans son véhicule, les gendarmes mettent la main sur une quarantaine de sticks de paka. « Il venait juste de vendre » précise le procureur de la République José Thorel. Voilà ce qui explique certainement son refus d’être contrôlé. Lors d’une perquisition à son domicile effectuée hier dans la journée, les enquêteurs ont mis, par ailleurs, la main sur une trentaine de pieds de paka : une petite plantation de stupéfiants avec laquelle il organisait son trafic. L’homme a été placé en garde à vue. Ce mardi, en fin de journée il devait être déféré devant le juge de la détention. Le parquet a demandé son placement en détention provisoire dans l’attente de son procès en comparution immédiate, prévu demain.

Ce forcené multirécidiviste sera poursuivi par la justice pour refus d’obtempérer, mise en danger de la vie d’autrui, détention, transport et cession de produits stupéfiants. Il encourt, de nouveau, une lourde condamnation à de la prison ferme.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.