Faa’a : Trois nouveaux camions à griffe pour la commune

0
Share Button
Faa’a, le 23/07/2015 – Le parc à matériel se met aux normes de la sécurité routière. Ce matin, deux nouveaux camions à griffes ont été livrés, un troisième arrivera dans les prochains jours. L’idée est de répondre à la règlementation routière qui devient de plus en plus stricte. La commune a dépensé 75 millions de francs Pacifique pour l’acquisition de ces nouveaux camions.

Cela fait trois ans, que le service de collecte de la commune de Faa’a attend ces nouveaux camions. Des camions à « la pointe de la technologie », selon le chef de ce service. Une acquisition obligatoire pour la commune surtout que la règlementation routière a bien évolué : « Nous avions un mode de collecte qui était autorisé jusqu’à il n’y a pas très longtemps et maintenant nous ne pouvons plus collecter les déchets avec nos camions à benne et du personnel à l’arrière. C’était trop dangereux et les gendarmes ne pouvaient plus tolérer cela », explique Vatea Heller, chef du service de collecte.

Pas habitués à ces nouveaux engins, les chauffeurs devront suivre une formation pour les manipuler.  » Jusqu’à aujourd’hui, ils conduisaient les camions dans les secteurs, mais maintenant ils devront manipuler un grappin, c’est une grue avec une pince qui va leur permettre de récolter les tas plus ou moins gros sans avoir besoin de quatre éboueurs à l’arrière », précise Vatea.

Le personnel qui accompagnait les chauffeurs de camions sera donc redéployé dans d’autres tâches du parc à matériel. La commune a dépensé 75 millions de francs Pacifique pour l’acquisition de ces nouveaux camions. Et pour l’adjoint au maire en charge de l’urbanisme, il y aura des règles à respecter pour les chauffeurs, « je vais exiger à ce que les chauffeurs prennent soin de leur engin comme si c’était le leur, pas question de manger à l’intérieur, ni fumer… »

En Polynésie Française, beaucoup de communes ne sont pas encore équipées en camions à griffes. Selon Andy Céran-Jérusalemy, adjoint en charge de l’urbanisme, il est temps de se mettre aux normes pour améliorer le ramassage des ordures car « avec nos anciens camions, quand ils étaient pleins et bien on avait des ouvriers qui étaient au-dessus de l’habitacle et c’était très dangereux. »

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.