La tempête Danny par nos passionnés Bulletin du soir.

0
Share Button

J’attendais le bulletin du NHC de17h pour faire le point sur Danny pour voir s’ils parlaient de l’arrivée très rapide d’une grosse onde à l’est de la tempête pour expliquer sa désorganisation manifeste depuis quelques heures. Eux penchent pour une désorganisation due au sable et ne mentionnent pas l’onde. Sur ce coup, je suis en désaccord avec ça et je penche plutôt sur le fait que l’onde ait désorganisé Danny et que sa résistance au sable ait, du coup, été affaiblie. Mais ce sont de petits détails, la conclusion restant la même : Danny est moins fringante que ce matin. Les modèles vont intégrer au fur et à mesure cette situation.
A 17h locale, Danny était située sur 11.5N par 42W. Son déplacement s’est à nouveau ralenti à 9knts (à ce train elle va finir par nous toucher l’année prochaine !) et maintien un cap assez ouest. La pression est estimée à 1000 hPa et les vents initialisés à 45 knts.
Concernant la prévision de trajectoire, le consensus de ces dernières heures de modèles s’effrite un peu avec une hypothèse un peu plus nord pour le GFS. En ce qui concerne l’intensité, là aussi c’est moins net avec 2 hypothèses, la première sur un renforcement en ouragan sur les 48h prochaines heures puis un affaiblissement assez net ensuite et la seconde penche plus sur un maintien en l’état et un affaiblissement moins prononcé. Dans tous les cas, la prévision est optimiste pour le croisement de l’arc en petite tempête voire en dépression tropicale.
Les derniers modèles de prévision des windshears (vents de cisaillement d’altitude) montrent un petit renforcement à proximité de l’arc antillais ce WE, ce qui explique en grande partie la baisse d’intensité envisagée dans les modèles. Le sable et l’air sec, même si la poche est moins dense, restent présents à son nord immédiat.
En conclusion, cette nuit pourrait être décisive pour Danny. Si la tempête arrive à reconstituer sa rotation et à réorganiser ses bandes convectives malgré l’intégration de l’onde et la présence du sable, tout redémarrera avec des risques maintenus sur le nord de l’arc. Si son organisation continue sa dégradation, alors son maintien au stade de tempête pourrait être revu rapidement.
Bonne soirée !

 

Avec nos remerciements à Météo Tropicale pour l’autorisation de publication.

 

Commentaires

commentaires

Comments are closed.