Randonnée : A travers les ananas et les Mape, pour atteindre les trois cocotiers

0
Share Button
Papeete, le 20/08/2015 – En une grosse demi-journée, vous pouvez traverser Moorea à pied. Avec des vues à couper le souffle en haut du belvédère et du col des trois cocotiers, découvrez ces sentiers ombragés en famille ou entre amis.

Sans difficulté particulière, la randonnée qui travers Moorea assure de beaux points de vue. Il est possible de la faire avec des enfants, à son rythme, sans oublier les bouteilles d’eau et le pique-nique car il faudra tout de même compter 5 à 6 heures.

Tout commence doucement. A partir du lycée agricole d’Opunohu, vous marchez sur une route où des régimes de bananes mûres sont prêts à être cueillis, puis tournez à gauche sur les chemins des ancêtres pour traverser des plantations d’ananas. De là, on peut apercevoir le chemin qu’il reste à parcourir : une forêt de Mape, une crête et le but ultime, le col des trois cocotiers. La montagne percée, le mont Mouaputa (830 mètres) domine le paysage. Quand c’est la saison, vous sentirez très fortement les odeurs des ananas. Enivrant.

La marche se continue. Le randonneur entre dans la forêt de Mape, il traverse plusieurs gués, sans difficultés. Il peut s’arrêter, observer les marae, lieu de culte. Quand les navigateurs sont arrivés sur l’île, le capitaine Cook en tête, les personnes qui vivaient dans les montagnes se sont peu à peu installées en bord de mer pour aller à la rencontre des marins à la peau blanche qui maniaient le fer.

Randonnée : A travers les ananas et les Mape, pour atteindre les trois cocotiers
LE BELVEDERE

L’ascension continue. Enfin, c’est l’arrivée au belvédère. Il faut environ deux heures pour l’atteindre depuis le lycée, mais ce tronçon n’est pas difficile. La vue est à couper le souffle. A 240 mètres de haut, on peut voir la baie de Cook à l’Est et celle d’Opunohu à l’Ouest. Tout autour s’élèvent les montagnes de Moorea : le mont Tearai, la montagne percée, le mont Tiura, le mont Rotui … Les moins sportifs peuvent se rendre au belvédère en voiture.

Le belvédère est l’occasion de s’arrêter pour un pique-nique ou pour les plus courageux de continuer jusqu’au col des trois cocotiers à 385 mètres d’altitude. C’est parti dans la forêt de bambou. N’oubliez pas de marquer votre passage en posant une pierre sur les cairns.

L’ascension de ce col est un peu plus dure avec des virages en « z ». Mais il ne faut pas se décourager car la vue promet d’être exceptionnelle. Au milieu des fougères arborescentes, vous grimperez tranquillement, pendant une heure environ. La montée est un peu escarpée, la plupart des randonneurs prévoiront des bonnes baskets de marches mais souvent les tahitiens gravissent ces chemins en savate ou en nouille. A l’arrivée ce n’est pas trois mais un seul grand cocotier qui est perché sur sa montagne. Deux autres petits, ont été replantés là après un cyclone passé dans les années 80. Attention où vous mettez les pieds en admirant la vue car le plateau n’est pas très aménagé. De là, vous verrez les deux côtés de l’île. Par temps dégagé, le bleu des lagons y est superbe.

Randonnée : A travers les ananas et les Mape, pour atteindre les trois cocotiers
Après une pause au sommet, vous pouvez redescendre dans l’autre sens jusqu’au belvédère et au lycée agricole ou compléter la traversée de Moorea en prenant par la vallée de Vaianae. Si vous empruntez ce chemin, vous passerez devant la maison de la nature, une pension et centre de vacances aux principes écologiques. Prenez le temps de prendre quelques photos, sentir les fleurs, couper quelques branches pour ramener un beau bouquet pour le fare.

Les jambes commencent à être lourdes, ce sera bientôt l’heure de la bringue au son des ukulélé, du poisson au lait de coco et du veau à la broche en récompense de cette belle journée de randonnée.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.