Elle les prend en stop dans la montée de Te Maru Ata, ils volent sa voiture pour la remercier

0
Share Button
PAPEETE, le 21 août 2015 – Deux jeunes auto-stoppeurs de 20 et 21 ans ont été condamnés à 180 et 140 heures de travail d’intérêt général (TIG), ce vendredi matin au tribunal correctionnel, pour avoir joué un bien mauvais tour à une pauvre femme de 66 ans qui voulait leur rendre service.

La sexagénaire les avaient pris en charge en bas de la montée de Te Maru Ata, le 8 juin dernier à la tombée de la nuit à Punaauia, pour leur éviter le rude et long chemin à pied. Arrivé au portail électrique à l’entrée de la résidence deux kilomètres plus haut, le plus jeune des deux, au lieu de remercier la bonne dame, lui avait ordonné de lui remettre les clés de contact après avoir tiré le frein à main pour immobiliser la voiture.

Malgré une brève résistance, la conductrice a compris qu’elle ne pourrait pas lutter contre les deux gamins et les a regardé filer au volant de sa petite Renault Clio. Grand princes, le duo l’avait quand même autorisée à récupérer son sac à main dans le coffre avant de la laisser en plan sur le bitume.

Ils défoncent la voiture et prennent du bon temps

La voiture sera finalement retrouvée deux jours plus tard par les gendarmes, tellement abîmée et cabossée qu’elle finira à la casse à l’état d’épave. Les deux amis ont indiqué au tribunal qu’ils avaient agit de la sorte pour faire le tour de l’île et prendre un peu de bon temps avec les copines. Aucun des deux ne travaille, ni n’est titulaire du permis de conduire.

S’ils n’exécutaient pas leur travail d’intérêt général, les deux jeunes vauriens pourraient voir des peines de 4 et 6 mois de prison leur tomber sur la tête. Ils ont en outre été condamnés à indemniser la sexagénaire, en lui remboursant les 1,2 millions Fcfp qu’elle a du investir pour remplacer son véhicule.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.