Feu vert du régulateur australien à une alliance Qantas/China Eastern

0
Share Button
Sydney, Australie | AFP | vendredi 21/08/2015 -Le régulateur australien a finalement accordé vendredi son feu vert à une alliance entre la compagnie nationale Qantas et la chinoise China Eastern, après avoir affiché initialement son intention d’opposer son veto au projet.

Les deux compagnies avaient signé en novembre dernier, en présence du président chinois Xi Jinping et du Premier ministre australien Tony Abbott, un accord de mutualisation dans le marketing et les services d’aéroports en complément d’un partage de codes en place depuis 2008.

Les principaux bénéfices attendus de ce rapprochement concernent notamment la liaison Sydney-Shanghaï sur laquelle Qantas et China Eastern offrent à elles deux pas moins de 80% de la capacité existante.

Mais la Commission australienne de la concurrence et la consommation (ACCC) s’y était opposée en mars, estimant que cette alliance étoufferait la concurrence sur certaines lignes, au risque d' »un préjudice significatif pour les consommateurs ».

Le régulateur est cependant revenu sur sa position, expliquant vendredi avoir changé d’avis, les deux compagnies s’étant engagées entretemps à accroître la fréquence de leurs vols et le nombre de destinations desservies entre l’Australie et la Chine.

« L’ACCC considère que l’accroissement d’un nombre important de nouveaux services et l’élargissement du nombre de destinations desservies constitueront globalement un bénéfice significatif pour le public« , a souligné l’autorité.

Dans le cadre de cette alliance, Qantas projette de s’installer dans le terminal de China Eastern à Shanghai afin de réduire d’une heure en moyenne les temps de transit, et une harmonisation tarifaire est envisagée.

Les deux compagnies ont déjà un accord réciproque de partage de codes sur 17 vols par semaine entre l’Australie et la Chine, ainsi que sur certains vols domestiques.

Ce feu vert intervient alors que Qantas vient d’annoncé avoir renoué de façon spectaculaire avec les bénéfices sur l’année 2014-2015, à la faveur d’une politique agressive de réduction des coûts.

La compagnie a réalisé un bénéfice net annuel de 557 millions de dollars australiens (368 millions d’euros) pour son exercice décalé s’achevant au 30 juin, en contraste saisissant avec les pertes colossales de 2,84 milliards subies l’année précédente.

Qantas a cependant essuyé en juin un échec cuisant avec le rejet par les autorités de Hong Kong d’un projet de compagnie low-cost basée sur le territoire chinois — coentreprise entre la firme australienne, China Eastern et le conglomérat du milliardaire macanais Stanley Ho.

mfc-jug/ev/pt

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.