Le tribunal maintient les éducateurs à la PJJ

0
Share Button

Radio 1 révélait le mois dernier la situation critique de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) en Polynésie. Le service de l’Etat devait perdre la moitié de ses éducateurs spécialisés. Mais le tribunal du travail vient de statuer en référé pour transformer leurs contrats à durée déterminée en contrats à durée indéterminée…

Les éducateurs spécialisés en contrat à durée déterminée (CDD) pourront finalement rester à la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Le tribunal du travail a tranché vendredi, en référé, pour requalifier tous les contrats précaires en contrats à durée indéterminée (CDI). Sur seize éducateurs spécialisés, huit agents étaient sur la sellette. Leurs CDD ne pouvaient plus être renouvelés pour rester en conformité avec le droit du travail. Une situation que les autorités judiciaires en Polynésie n’hésitaient pas à qualifier de  » catastrophique pour le suivi des mineurs délinquants.

Mais le tribunal du travail vient de régler ce problème. Six des huit agents ont saisi la justice il y a quelques jours pour demander de constater que leur situation n’était pas régulière. Les deux autres ont quitté le service et renouvelé leur CDD pour une courte durée. Et vendredi matin, le tribunal a statué en référé pour  » cédéiser cinq agents. La sixième décision sera rendue lundi. La PJJ garde donc ses éducateurs spécialisés qui se retrouvent intégrés sans même passer de concours au service de l’Etat.

Source:: Radio 1

Commentaires

commentaires

Comments are closed.