L’embouchure Anapu fermée aux véhicules tous les week-ends !

0
Share Button
HITIAA O TE RA, le 21/08/2015 – Une bagarre générale, qui s’est déroulée le week-end dernier, est à l’origine de cette décision du maire. Les véhicules seront désormais interdits sur le site à partir de vendredi 17 heures jusqu’à dimanche. La population de Hitia’a o te ra comprend cette décision, mais regrette qu’elle ait été prise à Cause d’une bagarre causée principalement par des gens non originaires de la commune.

Samedi 15 août, des jeunes ivres de Arue se sont rendus sur le site de Anapu à Mahaena pour faire la fête. L’alcool coule à flot, la musique est à son maximum. Tout aurait pu se dérouler sans aucun incident, mais pour des raisons encore inconnues, une bagarre éclate entre ces jeunes et des résidants. « À mon arrivée sur les lieux, les jeunes étaient déjà partis et quelques-uns ont été attrapés, dont un employé municipal. Ils ont été en garde à vue durant 12 heures. D’après les témoignages, un homme était sur place et tentait de ramener le calme, il s’est fait rosser par des jeunes de Arue. Ils sont arrivés ivres et n’avaient qu’une seule envie, se battre, et ils ont rossé également un handicapé », témoigne le maire, Dauphin Domingo.

Depuis, le premier magistrat de cette commune associée a décidé de prendre les devants. « Nous allons fermer l’accès au site de vendredi, à 17 heures, jusqu’à dimanche. Nous allons mettre deux poteaux avec une chaîne. C’est vrai qu’il y a, sur place, une association qui vend ses produits, pour ces personnes, il n’y a pas de problèmes. Mais nous allons règlementer l’accès aux autres usagers, on ne peut plus laisser-faire les choses ».

Le site de Anapu est très fréquenté durant les week-ends. Selon le maire de la commune, on compte « 3 à 4 bagarres par an à Anapu ». L’alcool est, dans la plupart des cas, à l’origine de ces bagarres. Dauphin Domingo voudrait également règlementer la vente d’alcool à Hitia’a o te ra : « Lors ma dernière mandature, j’avais décidé d’arrêter la vente d’alcool chez nous, à partir de vendredi après-midi jusqu’à dimanche, car il y a souvent des attroupements de jeunes aux abords des magasins. Lorsqu’Henri Florh a repris les rênes, il a annulé cela. Aujourd’hui, les élus de Tiarei veulent remettre en vigueur cette règlementation. Il faut que le conseil municipal y réfléchisse ».

Du côté de la population, les avis sont mitigés. Si beaucoup trouvent que cette décision municipale est une bonne chose. Pour certains, cela n’est pas convenable : « comment allons-nous faire ? », s’écrie un jeune. « C’est de la faute des gens de l’extérieur », assure une mère de famille de 34 ans.

« Je lance un appel aux populations extérieures, si vous ne respectez pas nos décisions, nous durcirons la règlementation, en saisissant les voitures, le matériel de musique. Ils pourront se rendre sur le site jusqu’à 17 heures vendredi et après, ce sera fermé », précise le maire de Hitia’a o te ra.

Le Pays est le propriétaire foncier du site, par contre, en ce qui concerne les tapages, la sécurité des personnes et le travail de police, cela relève de la municipalité.

Et le message du maire est clair : « nous n’avons pas les moyens nécessaires pour sécuriser la population. Nous n’empêchons pas les gens de l’extérieur de venir à Mahaena, mais qu’ils aient au moins du respect pour nos populations et nos autorités ».

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaïti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.