Des cours de civilisation polynésienne à la Délégation de la Polynésie française

0
Share Button
PARIS, le 11 septembre 2015. (COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE) A partir, du 6 octobre, des cours de civilisation polynésienne seront proposés à la Délégation de la Polynésie française à Paris. Tous les mardis, de 18h00 à 19h30, Alexandre Juster, diplômé d’histoire à Paris 1 et titulaire d’une maîtrise en langues et civilisations océaniennes, s’attachera à faire découvrir l’histoire, la géographie et l’ethnologie du territoire.

Répartis sur 30 modules de 1h30 chacun, les cours présenteront les 2000 ans d’histoire de cette partie de l’Océanie et des hommes qui la peuplent.

Dans un premier temps, Alexandre Juster présentera la Polynésie française et l’Océanie d’une manière globale, ainsi que les défis démographiques, écologiques et institutionnels auxquels elles sont confrontées.

Un programme riche

Il exposera ensuite les modalités des premiers peuplements, la nature et les conséquences des premiers contacts entre Polynésiens et Occidentaux, la mise en place du royaume tahitien, le protectorat, l’administration et l’économie de ce territoire du bout du Monde. L’ouverture du champ d’étude aux pays insulaires voisins permettra par ailleurs une meilleure compréhension de la place occupée par la Polynésie française dans l’Océanie moderne.

Inscrivez-vous vite !

Alexandre Juster a séjourné dans de nombreuses îles de Polynésie française et d’Océanie. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont  » La transgression verbale en Océanie », une étude sur la parole interdite en tahitien et en nengone, langue mélanésienne de Nouvelle-Calédonie. Ce livre peut désormais être consulté dans la bibliothèque récemment ouverte à la Délégation.

Pour tous renseignements sur le programme des cours, les tarifs et les modalités de paiement, merci de contacter Alexandre Juster : civilisation987@yahoo.fr

Inscrivez-vous vite, les places sont limitées !

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaiti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.