Descente de la DSP pour arrêter un dealer armé d’un vélo

0
Share Button
PAPEETE, le 11 septembre 2015 – Vendredi matin une vingtaine de policiers de la DSP ont ceinturé un quartier de Fariipiti à Papeete pour arrêter deux suspects qui, deux jours avant, avaient menacé les forces de l’ordre avec des pierres et… un vélo.

Les automobilistes ont assisté ce vendredi matin à une scène impressionnante : une demi-douzaine de voitures de la Police nationale encerclant le quartier Paraita, avec une quinzaine d’officiers pour contrôler tous les habitants et en arrêter deux.

Le but de l’opération : « procéder à deux arrestations pour des faits datant de mercredi soir, où une intervention conduite par les éléments de la Section d’interventions dans ce secteur avait donné lieu à des menaces, à des provocations et à de la rébellion de la part de deux individus qui font l’objet des recherches » explique le commandant de police Tamatea Tuheiava.

La situation mercredi soir était des plus rocambolesque, bien que très désagréable pour les policiers qui l’on subie : « un individu a été interpellé alors qu’il était en train de dealer du paka. Alors que l’interpellation avait lieu, d’autres individus ont tenté de prendre à partie les collègues intervenant. Ça n’a pas dégénéré physiquement, mais c’était un peu limite puisqu’ils ont menacé de leur lancer des pierres, des vélos, etc. Donc c’est la raison pour laquelle, dans le cadre du flagrant délit, nous sommes venus les récupérer pour qu’ils s’expliquent sur les faits. »

Une intervention des dealers qui aurait tout de même permis à un autre jeune pris en flagrant délit de vente de stupéfiant de prendre la fuite…

UN LIEU DE DEAL BIEN CONNU

Quitte à mobiliser autant d’hommes, la DSP a fait d’une pierre deux coups en contrôlant à tout-va dans le cadre « d’enquêtes en cours dans le quartier pour différents faits. » Car ce quartier, Paraita, est bien connu pour être un spot de deal. À Papeete, c’est le deuxième supermarché clandestin du cannabis de l’entrée Est après Vaitavatava.

Le commandant nous explique que ce spot « avait perdu un peu de son aura au profit de Vaitavatava notamment. Mais dans la mesure où nous sommes plus présents sur Vaitavatava, le deal a commencé à reprendre sur cette zone-ci. » Difficile de tuer un marché aussi lucratif…

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaiti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.