Réception des travaux du presbytère de Vao – Ile des pins le samedi 12 septembre à 10 heures

0
Share Button

Léonard Sam, président de la commission de la Culture de la province Sud sera présent à cet événement. Dans le cadre du Mois du Patrimoine qui a pour thème cette année Jeunesse d’hier et d’aujourd’hui, l’association pour la protection et la préservation du patrimoine de Kwenyï organise un événement le samedi 12 septembre pour la réception des travaux du presbytère de Vao.

Déroulé de la matinée du samedi
10h : accueil, discours officiels et réception des travaux du presbytère
11h : visite du presbytère et de l’exposition  » La jeunesse Kunié de 1910 à aujourd’hui » – prestation musicales par les jeunes Kuniés.
12h-12h30 : repas officiel au presbytère
13h : animations musicales et contes et légendes pour enfants
Cet événement est subventionné par la province Sud à hauteur de 280 000 F et par vale NC à hauteur de 200 000 F.
§ La politique patrimoniale de la province Sud sur la commune de l’île des Pins
La province-Sud mène et soutient depuis 1995, une politique active de protection, de conservation et de valorisation du patrimoine historique et culturel de la commune de l’Ile des Pins.
province-sud.nc
1
La politique de protection: les bâtiments, ouvrages ou vestiges suivants ont été protégés :
– le cimetière des déportés de la commune de Paris classé au titre des monuments historiques en 1995 ;
– le cimetière dit  » des surveillants » classé au titre des monuments historiques en 1995 ;
– les façades et la couverture de la maison de la grande chefferie de l’Ile des Pins, inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 2005 ; – le presbytère de Vao, ses communs et son jardin, classés au titre des
monuments historiques en 2010 ;
– le bâtiment des frères du collège Saint-Joseph de Vao, classé au titre des monuments historiques en 2011 ;
– l’école de Notre Dame des Anges de Vao, classée au titre des monuments
historiques en 2011 ;
– les vestiges du bagne de la Baie de Kuto, inscrits à l’inventaire supplémentaire
des monuments historiques en 2013.

La politique de conservation : les états des sanitaires réalisés en 2012 et 2013 sur une partie des bâtiments religieux de la mission de Vao ainsi que sur les vestiges du bagne de l’Ile des Pins, ont permis d’établir une programmation pluriannuelle des travaux de restauration et de prioriser les travaux à entreprendre. Ainsi les travaux d’urgence menaçant la conservation du presbytère, de l’école Notre Dame des Anges et des vestiges du bagne de la Baie de Kuto ont été engagés dès 2012.
La politique de valorisation : La protection et la restauration des sites et monuments n’a de sens que si l’on permet au plus grand nombre d’en profiter et de comprendre leur histoire. C’est pourquoi la province Sud impulse et soutient des actions de valorisation du patrimoine sur son territoire.
Les travaux d’urgence programmés sur les vestiges du bagne de la Baie de Kuto s’inscrivent dans le cadre du projet d’amélioration de l’accueil des croisiéristes en baie de Kuto piloté par la direction provinciale de l’économie, de la formation et de l’emploi.
Par ailleurs, la valorisation passe également par la mise en place d’itinéraires culturels thématiques qui peu à peu offriront aux curieux des panneaux présentant l’histoire et l’architecture des bâtiments protégés sur l’ensemble de la province. Les premiers panneaux consacrés à l’itinéraire du bagne ont été implantés en mai 2013. Pour 2015, nous avons prévu de poursuivre l’implantation de cet itinéraire avec l’installation de deux panneaux sur la commune de l’île des Pins, un panneau d’interprétation sur le cimetière des déportés et un panneau de site à Kuto sur le bagne à l’Ile des Pins. Il est également envisagé, dans les années à venir, de consacrer un panneau sur le patrimoine religieux de la mission de Vao en 2016
§ Les travaux de conservation et de restauration du presbytère de Vao
Le presbytère de Vao construit en 1898 est classé au titre des monuments historiques
par arrêté n° 596-2010/ARR/DC en date du 5 octobre 2010.
province-sud.nc
2
province-sud.nc
3
En 2012, la société civile de Saint-Louis, représentée par l’archevêché propriétaire du presbytère a sollicité, dans le cadre des aides à la restauration, une aide financière de la province Sud pour la première tranche des travaux de mise hors d’eau du bâtiment. Conformément aux dispositions de l’article 15 de la délibération n° 14-90/APS du 24 janvier 1990, la province a attribué une aide à la restauration à hauteur de 70 % du coût total des travaux soit un montant de quatre millions cent trente-sept mille six cent quatre- vingt-trois (4 137 683) de francs.
En décembre 2012, l’Archevêché confie la gestion et le suivi des travaux à l’association pour la préservation du patrimoine religieux de Kwenyï créée pour la sauvegarde du patrimoine religieux de l’île des Pins. Très active et soucieuse de réaliser des travaux de restauration dans les règles de l’art, l’association s’est adjointe, dès sa création, les services de la SARL COPABA, conseiller technique en restauration et conservation du patrimoine bâti afin d’établir un programme prévisionnel de restauration à entreprendre en vue notamment de prioriser les travaux d’urgence à réaliser sur ce bâtiment en très mauvais état.
Pour l’année 2013, un état des lieux complet du presbytère ainsi que la deuxième tranche des travaux de mise hors d’eau du bâtiment ont été réalisés et réceptionnés le 27 juin 2013. A cet effet, la province a attribué à l’association une aide d’un montant total de sept millions quatre cent soixante-dix-neuf mille neuf cent soixante-huit (7 479 968) francs.
Il aura fallu près d’un an d’attente, pour permettre aux maçonneries de sécher et de fait, aux désordres de se stabiliser provisoirement avant de pouvoir lancer les travaux prioritaires consistant en la pérennisation de l’édifice. Ces travaux qui visent à consolider les structures porteuses (maçonneries) en désordres ainsi qu’à restaurer les structures portées, notamment les planchers du rez-de-chaussée et les balcons de l’étage estimés à 45 millions de francs sont répartis sur 2015 et 2016. La société Valé NC a attribué, à l’association, une aide à hauteur de 10 millions de francs pour la réalisation de ces travaux d’urgence.
En avril 2015, la première tranche de ces travaux a été lancée. La province Sud a accordé une aide à la restauration de douze millions trois mille six cent cinquante-trois (12 003 653) francs correspondant à 50 % du coût des travaux de cette première phase.
Pour 2016, la phase 2 des travaux prioritaires est prévue d’être lancée (restauration du plancher de la terrasse sud, restauration de la cage d’escalier du balcon nord, suite et fin de la consolidation des maçonneries).
Les travaux restant à réaliser sont : la reprise des réseaux des eaux usées, les enduits intérieurs et extérieurs, les réseaux électriques, les menuiseries telles que les fenêtres, les volets, les persiennes du balcon sud. ces travaux sont estimés à 60 millions de francs.

Source:: NC Presse

Commentaires

commentaires

Comments are closed.