Equipements sportifs : La Réunion moins bien équipée que la métropole

0
Share Button

Ramené aux différentes intercommunalités, ce taux d’équipement place le Nord (Cinor) et l’Ouest (TCO) à égalité en tête, avec un chiffre de 23,8 pour 10 000 habitants. Viennent ensuite, par ordre décroissant, la CASud (22,1), la Cirest (20,9) et la Civis (20,2).

Le rapport se penche ensuite sur la situation des trois sports comptant le plus de licenciés à La Réunion : le football (29 500), le tennis (9 000) et la natation (5 400). Le ballon rond péi est, de loin, le sport le plus pratiqué ici mais présente un déséquilibre avec son offre en infrastructures. 287 terrains de football étaient recensés en 2012, soit 3,6 terrains pour 10 000 habitants, près de deux fois moins qu’en France métropolitaine. L’est de l’île est mieux pourvu que l’Ouest (4,4 contre 3,3).

Pour la petite balle jaune, 186 courts existaient en 2012, presque tous en plein air. Soit 2,2 pour 10 000 habitants : trois fois moins qu’en métropole. Le Nord est la zone qui possède la meilleure offre (3,1), équivalent au tiers des courts de tennis de l’île.

En termes de bassins de natation, avec un parc s’élevant à 84 unités – soit un bassin pour 10 000 habitants -, La Réunion dame le pion à la métropole (0,9). Au Nord, les distances d’accès aux piscines sont courtes : 64 % des habitants résident à moins de deux kilomètres du bassin le plus proche. En revanche, l’Est et l’Ouest sont sous-équipés avec des distances à parcourir plus longues, particulièrement dans les Hauts. « Cela peut représenter un frein à la pratique de la natation en milieu scolaire, note le rapport. Pratique qui fait partie des priorités nationales. »

Le parc des équipements sportifs est relativement récent : la moitié a été mise en service après 1994 et le quart a déjà fait l’objet d’une rénovation. Le rythme des constructions semble marquer le pas depuis 2005, sauf concernant les salles multisports et les bassins aquatiques.

Dernier point soulevé par l’Insee, peu d’équipements sont adaptés aux personnes à mobilité réduite. 900 environ, soit la moitié, bénéficient d’au moins un aménagement adapté. Parmi les équipements disposant à la fois de vestiaires, de sanitaires et de parking, moins d’un quart sont entièrement adaptés aux sportifs handicapés moteur.

www.ipreunion.com

Source:: IP reunion

Commentaires

commentaires

Comments are closed.