« Je supplie les parents de parler tahitien à la maison »

0
Share Button

© Radio 1

Dans le cadre de leur séminaire de rentrée, les étudiants de l’Ecole de commerce de Tahiti (ECT) se sont intéressés à la pratique de la langue tahitienne particulièrement chez les jeunes. Invité du journal de vendredi midi sur Radio 1, le directeur de l’Académie tahitienne, John Doom, explique que l’éducation au reo passe d’abord par les parents.

Les étudiants de l’École de commerce de Tahiti (ECT) sont partis d’un constat très simple. Dans leur classe de 15 étudiants de première année, seuls 3 personnes parlent tahitien. Une statistique  » express en dessous de la moyenne sur le fenua. Une moyenne qui n’est pas non plus très reluisante, puisque seuls 44% des habitants de la Polynésie parlent reo maohi. Pour faire une sorte d’état des lieux, les étudiants de l’ECT se sont rendus dans Papeete pour chercher à savoir pourquoi la jeune génération parlait si peu tahitien…


Face à ces réactions et les questions qu’elles suscitent, le directeur de l’Académie tahitienne, John Doom, était l’invité du journal de Radio 1 vendredi midi. Il explique qu’il existe une grande différence entre la pratique du tahitien dans les îles et sur la zone urbaine de Tahiti. Mais surtout il demande aux parents de pratiquer un maximum la langue à la maison.

Source:: Radio P1

Commentaires

commentaires

Comments are closed.