Première mission de l’aviation australienne au-dessus de la Syrie

0
Share Button
Sydney, Australie | AFP | samedi 12/09/2015 – L’aviation australienne a effectué sa première mission au-dessus de la Syrie dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué samedi le ministère australien de la Défense.

Cette nouvelle tombe quelques jours après l’annonce de Canberra de l’extension de son intervention au-delà de l’Irak pour mieux combattre le groupe jihadiste Etat islamique (EI), auteur de nombreuses exactions.

L’aviation australienne « a accompli sa première mission opérationnelle en Syrie cette nuit, retournant à la base au Moyen-Orient sans incident », a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué. « Aucune arme n’a été utilisé durant la mission ».

Le communiqué précise que les appareils utilisés par la RAAF (Royal Australian Air Force) sont deux chasseurs F/A-18A Hornet, un avion-citerne KC-30A et un avion de veille radar E-7A.

Le général Stu Bellingham, chef de l’escadre australienne au Moyen-Orient, a expliqué que les Hornets recherchaient une trace d’activité ennemie dans l’est de la Syrie.

L’Australie faisait déjà partie de la coalition internationale menée par les Etats-Unis qui combat l’EI en Irak, mais elle a décidé cette semaine d’étendre ses opérations aériennes à la Syrie, justifiant cette décision par le fait que les jihadistes ne respectent pas les frontières.

« Nous ne pouvons pas vaincre Daesh (autre nom de l’EI) en Irak sans vaincre également Daesh en Syrie », avait déclaré le Premier ministre Tony Abbott en annonçant l’extension des opérations australiennes.

Selon le général Bellingham, « Daesh contrôle une vaste portion de territoire dans l’est de la Syrie qui sert de source de recrutement et de revenus pétroliers, et aussi de base d’où il continue à lancer des attaques en Irak ».

Le groupe jihadiste contrôle de vastes territoires en Irak, dont le faible Etat central contesté par une partie de sa population n’arrive pas à reprendre les zones perdues, et en Syrie, en proie depuis 2011 à une meurtrière guerre civile, initialement entre une rébellion divisée, de plus en plus dominée par les islamistes, et le régime de Bachar Al-Assad régulièrement accusé d’atrocités.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaiti info

Commentaires

commentaires

Comments are closed.