Quand photographie et cécité se mélangent

0
Share Button

L’exposition a pour objectif de créer une passerelle entre le monde visible et le monde perceptif. Les personnes malvoyantes, ou non voyantes, entendent et ressentent mieux le monde qui les entoure, à l’aide du son, des odeurs et du toucher. Des sens à développer, que les voyants négligent parfois…

Le parcours interactif proposé au public dans  » La passerelle des sens  » propose plusieurs supports venant compléter les photographies : boîte tactile, diffuseur d’odeur, témoignages audio… Comme une carte d’identité extraite du portrait sensoriel des douze photographes atteints de déficience visuelle, souhaitant vous inviter à traverser la passerelle.

Source:: IP reunion

Commentaires

commentaires

Comments are closed.