Bilan catastrophique après le passage de l’ouragan IRMA

0
Share Button

La journée de mercredi dernier aura marquée les esprits et laissée de nombreuses cicatrices sur les îles du nord de l’archipel Guadeloupéen. L’Ouragan IRMA, officiellement classée catégorie 5 (catégorie la plus élevée selon l’échelle de Saffir-Simpson) se rapproche beaucoup plus de la catégorie 6 compte tenu des rafales observées à 360 km/h. L’Ouragan s’est maintenant éloigné de nos îles en laissant derrière lui la désolation, des paysages en ruine et de nombreuses pertes aussi bien humaines que matérielles. L’état des lieux est désastreux, les témoignages affluent… Pour les îles du Nord, le bilan s’annonce catastrophique mais la population se mobilise, la chaîne de la solidarité se met en place et les secours sont à l’oeuvre.

Pertes humaines et dégâts matériels

Concernant les îles du Nord, le Préfet de Guadeloupe (@Prefet971) annonçait hier à 7h30 que :
Saint-Barthélémy

  • La casernes des sapeurs pompiers est inodée sous 1 mètre d’eau, les engins sont hors service, le personnel est réfugié à lm’étage.
  • Nombreux dégâts aux habitations (toitures envolées)
  • Black-out électrique total, centrale EDF inutilisable

Saint-Martin

  • La préfecture est en partie détruite. La préfète et 23 personnes se sont réfugiées dans une pièce bétonnée.
  • La caserne des pompiers est sinistrée
  • EDF : Black-out depuis 6h ce matin
  • Gendarmerie : Plusieurs toitures envolées

Les dégâts sont considérables, comme le montrent ces images aériennes. Le monde entier découvre l’ampleur des dégâts, les habitants cherchent par tout les moyens à contacter leurs proches et à se constituer des provisions. A ce stade les estimations du nombre de victimes blessées ou ayant succombées sont encore approximatives, mais on parle de 10 morts et de plusieurs blessés.

Les mesures et les moyens déployés pour aider les victimes

  • Il ne reste plus que quelques heures au moment ou nous rédigeons cet article avant que le gouvernement ne décrète, le vendredi 8 septembre 2017, l’état de catastrophe naturelle pour les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy.
  • A noter également que la Fondation de France en appelle à la Solidarité Nationale et s’engage à centraliser et répartir les dons qui seront fait sur leur site, aux profit des sinistrés.
  • Dans cette vidéo, on peut également voir l’Unité Gendarmerie d’Identification des Victimes de Catastrophe (UGIVC) prête à embarquer pour venir prêter main forte aux deux îles touchées

    #OuraganIRMA❗️Aéroport de #Roissy Départ de renforts pour #SaintMartin & #SaintBarthélémy accompagnés des experts de l’UGIVC #IRCGN #Secours pic.twitter.com/MtbNyj4D0S

    — GendarmerieNationale (@Gendarmerie) 7 septembre 2017

Cet article Bilan catastrophique après le passage de l’ouragan IRMA est apparu en premier sur GUADELOUPE ACTU.

Source:: Guadeloupe actu

Commentaires

commentaires

Comments are closed.