Déconvenue et espoir

0
Share Button

Alors que Lössi s’est fait atomiser dans son premier match en Ligue des champions d’Océanie 2018, Magenta peaufine sa préparation pour sa neuvième participation dans cette compétition.

Passer les poules OFC et être qualifié pour le Mondial, l’objectif suprême pour les deux équipes calédoniennes, Lössi et Magenta. La première a joué son premier match de poule OFC, mardi, en affrontant les Tahitiens de l’AS Dragon, à Papeete. Un match au goût amer que les Calédoniens ont perdu 0-4. Pourtant les Cagous auront tenu en infériorité numérique face à une équipe tahitienne qui affichait deux anciens joueurs de Ligue 1 national.

Lössi a perdu son premier joueur à la 20e minute, Warren Saiko, sur une faute en tant que dernier défenseur. Les Calédoniens ont tenu la première mi-temps et même failli marquer avant de se prendre le premier but tahitien à la 47′. Les autres buts se sont enchaînés à la 70′, 77′ et à la 90′ de jeu. 4-0 sur le papier et sur la pelouse, rien à dire, mais  » Lössi peut en tout cas nourrir de sérieux regrets dans un match qui semblait pourtant à leur portée après avoir touché la barre en première période et eu de nombreuses actions pour égaliser, avant de plonger en n de rencontre », selon la Fédération calédonienne de football.

L’équipe de Victor Wéjième n’a plus le droit à l’erreur et doit remonter la pente. La prochaine occasion sera ce jeudi contre les Salomon Warriors, puis dimanche contre les Vanuatais de l’Erakor Golden Star.

Magenta en embuscade

Tout en suivant les matches de leurs camarades, les joueurs de Magenta pensent bien évidemment à leur tableau. Forts de leur expérience – une finale et deux demi- finales atteintes en Champions League Océanie – les joueurs d’Alain Moizan peaufinent leur préparation avant leur départ pour les îles Salomon, lieu cette année de leur poule de qualification OFC.

En match amical de préparation, mercredi dernier, les jaunes ont donc pu rencontrer les Vanuatais de l’Erakor Golden Star et se sont imposés 2-0. Des Vanuatais qu’ils vont retrouver à partir de dimanche, chez eux, dans le deuxième et dernier match de préparation, contre l’équipe de Tafea ou Nalkutan.

C’est le samedi 24 février que l’ASM débutera sa campagne océanienne 2018 contre Lupe Ole Soaga, une équipe samoane que les Calédoniens connaissent bien pour l’avoir déjà a rontée, l’an passé, à Nouméa. La formation nouméenne enchaînera ensuite face aux Salomonais du Marist FC – le mardi 27 février – des locaux qui auront l’avantage d’évoluer à domicile. Et pour conclure leur phase de groupe, les joueurs de la capitale affronteront les Néo-Zélandais du Team Wellington, le vendredi 2 mars. Un match à petit goût de revanche pour les Cagous qui avaient été éliminés par ces mêmes Kiwis, l’année dernière, en demi-finales.

C.S

Source:: DNC

Commentaires

commentaires

Comments are closed.