Saint-Valentin : que faire en Guadeloupe ?

0
Share Button

Fête des amoureux, fête commerciale ou une date du calendrier comme une autre, le 14 février provoque bien des débats. Commerçants ou adeptes de ce moment de l’année placé sous le signe de l’amour se réjouissent pleinement. D’où provient cette célébration et que faire le jour – j ?

Le 14 février est aujourd’hui la fête des amoureux. Cela a-t-il toujours été le cas ? Cette célébration reste un jour que de nombreux couples célèbre dans le monde entier.

Que faire le jour – j ?

Un dîner romantique sur la plage

Pourquoi ne pas prendre l’air, nous disposons en Guadeloupe de cadres fabuleux. Cette option vous demandera de l’organisation : rechercher l’espace de sable blanc approprié, la table, les couverts ou alors la version pique-nique avec une simple nappe. La version première vous permet un menu plus élaboré là où la seconde vous demandera d’user d’imagination et de simplicité. Peu importe le cas l’effet de surprise sera garantit.

Une glace, un Bokit, un ciné

Pour ouvrir votre soirée, démarrer par une note sucrée peu changer du traditionnel dessert à la fin du repas. Vous avez la possibilité de vous rendre dans l’un des artisans glacier de l’île. Désirs du palais, chez Monia, Lafages ou encore Mondési vous accueilleront avec plaisir pour entamer vos réjouissances. L’appétit ouvert une roulotte dans les parages pourrait bien vous satisfaire. Les films qui vous donneraient un sourire jusqu’aux oreilles en ce mois de février pourraient bien être :  » Jumaji avec l’excellent comédien Kevin Hart ou ma  » Deuxième étoiles de Lucien Jean-Baptiste qui nous livre une suite tout aussi drôle.

Rester à la maison en amoureux et offrir des fleurs

Monsieur n’a pas envie de sortir ça tombe bien, c’est à son tour de faire la cuisine. Madame s’apprête dans le plus grand des secrets pour marquer le coup même si elle ne sort pas et cela lui fera certainement plaisir, car à votre retour dans le salon vous trouverez une pièce bien rangée (qu’est-ce qu’il est incroyable) et la table dressée et cerise sur le gâteau un bouquet de fleur sur votre chaise.

Saint-Valentin, une histoire loin du romantisme

 » Saint-Valentin n’y est pour rien dans la création de cette fête. Son histoire est une légende créée de toute pièce, prévient Jean-Claude Kaufmann, auteur de Saint-Valentin, mon amour!.  » Le 14 février correspond à la date de sa mort. Ce jour a été repris plus tard par les autorités morales et religieuses pour lutter contre ces festivités, résume le sociologue.

Et pour cause, lorsque l’Église commence sa guerre aux  » fêtes de février, ce ne sont pas des bouquets de fleurs que les hommes offrent aux femmes, mais des coups de fouet. L’objectif, disent-ils alors, est de les rendre plus fécondes et de les purifier en frappant leurs corps nus.  » Ces célébrations étaient très violentes vis-à-vis des femmes, note le chercheur, citant les  » fêtes de l’ours des régions boisées du continent.

 » fêtes de l’ours

Dans cette Europe médiévale, les hommes se déguisent chaque année en ours pour  » chasser les femmes sur les places publiques afin de les amener dans leur  » tannière pour leur faire subir toutes sortes de choses, dont des viols. Plus que toléré, ce type d’agissement est alors perçu comme une évolution positive des célébrations de février, la tradition précédente étant plus tournée vers le viol collectif des jeunes filles.

 » Avant les fêtes de l’ours, il n’était pas rare que de jeunes hommes désignent une  » ribaude [débauchée], accusée d’avoir adopté une attitude séductrice -en souriant, par exemple. Ils se rendaient donc chez elle la nuit et s’arrogeaient le droit de pénétrer de force dans sa chambre pour la violer. Ils repartaient en lui laissant une poignée de pièces, symbole de sa nouvelle vie de prostituée, raconte le professeur. Selon l’historien Jean-Louis Flandrin, près d’un jeune homme sur deux participait à des viols collectifs, sans être jamais sanctionné.  » La culture du viol est un héritage direct de ce passé, analyse Jean-Claude Kaufmann.

Apparition de la Saint Valentin au sens moderne

Les XVe et XVIe siècles sonnent heureusement le glas de ces terribles traditions. La Saint-Valentin vit un tournant poétique. Poème, dessin… Les hommes commencent à créer des œuvres pour déclarer leur amour à leurs Valentines.  » Les rapports amoureux sont redéfinis, selon Jean-Claude Kaufmann, pour qui l’histoire de la Saint-Valentin est aussi celle de  » l’apprentissage du respect des femmes à travers les siècles.

Source : Violences sexuelles, l’histoire de la Saint-Valentin est loin d’être romantique, L’express

Cet article Saint-Valentin : que faire en Guadeloupe ? est apparu en premier sur GUADELOUPE ACTU.

Source:: Guadeloupe actu

Commentaires

commentaires

Comments are closed.