La ministre des sports Laura Flessel s’engage pour le sport en Outre-mer

0
Share Button

La guadeloupéenne a annoncé au mois de mars le nom des cinq collectivités lauréates de l’appel à projets relatif aux études d’équipements sportifs démonstrateurs innovants en Outre-mer. Elle est également à l’initiative de la campagne contre les discriminations dans le sport, ExAequo.

L’enjeu de cet appel, lancé en novembre 2017 par le Centre National pour le Développement du Sport, était double : d’une part, encourager les concepteurs d’équipements à développer une offre novatrice conforme aux nouveaux usages ; d’autre part, réfléchir avec les collectivités ultramarines à des équipements déclinables partout et adaptés à leurs spécificités géographiques et climatiques. 38 projets ont été soumis à un jury, qui comprenait notamment des membres de l’Association nationale des élus en charge du sport et de l’Association des maires de France.

Equipements sportifs innovants en Outre-mer : cinq collectivités lauréates

Parmi les projets lauréats, le premier est situé en Polynésie française. Il s’agit d’un équipement basé sur la mutualisation et la réunion en un même lieu d’espaces propices à la pratique de différentes activités. Sa conception s’inspire de l’architecture locale et s’appuie sur des principes bioclimatiques traditionnels. Il y a un autre projet remarquable, en Martinique, Beach sport santé 2.0, sur la commune du Carbet. Il s’agit d’un équipement modulable accueillant des activités physiques et sportives de bord de mer éclairé en autoproduction à l’énergie solaire. Les autres projets retenus sont : une piscine flottante modulaire à Wallis et Futuna, un site de  » parkour (franchissement d’obstacles) en Guadeloupe et un parcours de santé en Guyane.

Les cinq collectivités lauréates de cet appel à projets se sont vues remettre une subvention d’étude par la ministre des Sports.

Laura Flessel, auteure de la Campagne ExAequo

 » Dans le sport comme dans la vie de tous les jours, des inégalités se manifestent encore trop souvent. Or, le sport doit être un levier d’inclusion, pas d’exclusion. Les terrains de sport doivent être des sanctuaires dans lesquels chacun et chacune doit être libre de pratiquer, quels que soit la couleur de sa peau, son orientation sexuelle ou encore son handicap. […]

Mais pour lutter contre les discriminations, il faut d’abord en parler. Car, en matière d’égalité, si l’on n’avance pas, on recule. Sans piqûres de rappel, on prend le risque de laisser la place à l’intolérance. Parler de respect, d’ouverture aux autres, c’est tout l’objet de cette campagne de communication. Je l’ai voulue inclusive, c’est pourquoi elle a été baptisée  » EX ÆQUO, parfois l’égalité est une victoire : certes, le sport peut être vécu comme une compétition, mais avant tout, il a une capacité formidable à rassembler autour de belles valeurs. Ce message sera incarné par de grandes sportives et de grands sportifs, ainsi que par un représentant du corps arbitral.[…]

Avec cette campagne, je veux affirmer que le sport est l’affaire de toutes et tous. Quelles que soient les singularités de chacun, nous avons tous le droit de pratiquer une activité physique ou sportive.

Il est temps. Temps de casser les barrières, de changer les mentalités, de libérer la parole, de déconstruire les stéréotypes→ http://sports.gouv.fr/exaequo #ExAequo

Publiée par Ministère des Sports sur vendredi 16 mars 2018

L’article La ministre des sports Laura Flessel s’engage pour le sport en Outre-mer est apparu en premier sur GUADELOUPE ACTU.

Source:: Guadeloupe actu

Commentaires

commentaires

Comments are closed.