Une pièce de théâtre sur l’inceste présentée en novembre/décembre

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

« Si l’art nous parle de la vie, c’est bien qu’il prétend rendre compte du monde ; il doit donc lui rendre des comptes » (Éric Fassin, sociologue) L’inceste, « fléau de l’ombre », beaucoup plus répandu que ce que l’on croit, est un sujet délicat et grave qu’abordeavec justesse, légèreté et sensibilité Capucine Maillard dans la pièce « QUELQUE CHOSE », portée par la jeune Compagnie Aziadé. Conçue à partir de témoignages réels, la pièce s’empare de la puissance et de la véracité d’un matériau pudique et met en lumière la noirceur de l’être humain, mais aussi et surtout sa résilience, cette capacité à reconstruire l’irréparable. « Cette pièce est née d’un moment de vie incroyable, d’un souffle… A l’origine, la rencontre improbable avec quatre femmes qui m’ont parlé vrai. J’ai ressenti en tant que femme, en tant que citoyenne, la nécessité de transmettre, de sublimer ce dont j’estime avoir eu la chance d’être le témoin : leur beauté, leur humour, la cruauté de leur récit, leur poésie, leurs contradictions, leur soif de résoudre. La fabuleuse envie de vivre de quatre femmes attachantes, cassées mais lumineuses. » Capucine Maillard Andréa Bescond. Auteure et interprète du spectacle « Les Chatouilles, ou la danse de la colère », mis en scène par Éric Métayer, récompensée du Molière du meilleur seul en scène en 2016, signe une mise en scène puissante et juste.

Andréa Bescond s’entretient avec Capucine Maillard et lui exprime son désir de collaborer à ce projet. Elle a des idées, des envies, elle propose de mettre en scène « QUELQUE CHOSE » dans une forme nouvelle et artistiquement plus ambitieuse. A L’île de la Réunion, sous l’impulsion conjointe du Docteur Visnelda Douzain, de l’Unité de psycho trauma et du centre de ressource Noé (EPSMR), et d’Emilie Magnant, fondatrice de « La Cerise sur le Chapeau », une idée folle a germé : adapter « Quelque chose » aux contextes, à la musique, à la langue réunionnaise, proposer le spectacle au tout public et aux scolaires, et déployer des ateliers de théâtre forum sur la libération de la parole pour les adolescents qui auront assisté à la pièce. On sait qu’il faut en moyenne 16 ans aux personnes victimes pour commencer à parler, pourtant de nombreux dispositifs d’accompagnement existent pour leur venir en aide, avec cette pièce et ces ateliers, nous espérons réduire ce temps

Le synopsis de « QUELQUE CHOSE »

La fête de la musique bat son plein à Saint Denis. 4 femmes s’y retrouvent pour rire et danser. Elles ne se connaissent pas, ou à peine. Elles se sont rencontrées dans un groupe de parole. Ce qu’elles ont en commun ? Un traumatisme. Quelque chose leur est arrivé… Le temps d’une nuit improvisée, Cléo, Vic, Lucy et Michèle vont convoquer leur formidable envie de vivre : de fous rires libérateurs en confidences intimes, meurtries dans leur chair, elles s’allègent, elles partagent, elles affrontent, elles renaissent. « QUELQUE CHOSE » EST UN ROAD TRIP INTÉRIEUR, UNE TRAGI-COMÉDIE LUMINEUSE.

Le calendrier des diffusions

 

Commentaires

commentaires

Leave A Reply