Halte à la concurrence déloyale

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

LONGONI-PORT

10h56

Le 25 juin dernier, Bruno le Maire solicitait l’autorité de la concurrence, pour analyser les écarts observés entre les prix pratiqués en métropole et en territoire ultra-marin. Des écarts « au détriment du pouvoir d’achat des ménages, de la compétitivité des entreprises et de la croissance de ces territoires ». 9 rapporteurs de l’autorité de la concurrence devront ainsi rendre un avis sur le fonctionnement de l’importation et de la distribution des produits de grande consommation en outre-mer.

l’Autorité de la concurrence explique qu’ elle « analysera l’évolution des prix sur les marchés en cause depuis l’établissement de son précédent avis, ainsi que les causes susceptibles d’expliquer le maintien d’un différentiel de prix par rapport aux marchés métropolitains. Elle évaluera également l’impact sur le fonctionnement des marchés de détail et sur les producteurs locaux de la commercialisation de denrées alimentaires relevant des marchés dits « de dégagement ».
Son analyse comprendra enfin un volet spécifique relatif au transport maritime et aux services portuaires, dont le coût a un impact non négligeable sur les prix de revente des marchés de détail. » Dans cette optique, Une délégation s’arrêtera à Mayotte les 14 et 15 janvier prochains afin d’identifier les problèmes de tarifs pratiqués sur l’île.

Commentaires

commentaires

Leave A Reply