A Chirongui, mise en place d’un dispositif de vigilance citoyenne

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Encadrée par la gendarmerie nationale, la police municipale et les élus locaux, la « participation citoyenne » a pour objectif de lutter contre la délinquance et les incivilités en incitant la population à “adopter une attitude de vigilance citoyenne”. “Rétablir la solidarité de voisinage par des gestes simples comme alerter les forces de sécurité de tout fait particulier ou inhabituel observé. Ce dispositif vient conforter les moyens de sécurité publique déjà mis en œuvre en incitant tout un chacun à la protection de son environnement de vie”, indique la maire Hanima Ibrahima Jouwaou.

L’élue et son adjointe Mariame Baco Ousseni, ont signé jeudi dernier son protocole communal de Participation Citoyenne, en présence du directeur de cabinet du préfet, Etienne Guillet, du Capitaine Chamassi, Chargé de mission à la préfecture, du Procureur de la république Camille Miansoni, du commandant du groupement de la gendarmerie de Mayotte Philippe Leclercq, ainsi que son adjoint, du Major Polpre de la brigade de Mzouazia, des représentants du pôle sécurité de la commune de Chirongui dont Dahilou Laoumi, le responsable adjoint, des services de la politique de la ville, du proviseur du lycée de Chirongui ainsi que de la représentante des parents d’élèves.

“C’est en face du Lycée de Chirongui que s’est scellé ce partenariat fort entre les divers acteurs locaux de la sécurité urbaine”, car  la commune souhaite placer la jeunesse au cœur du protocole, puisqu’elle est “l’acteur principal de la vie urbaine et nocturne”.

Madame le Maire a remercié ses divers partenaires, “une collaboration sans laquelle les projets sécuritaires de la commune n’auraient pu voir le jour”.

« Les valeurs telles que la solidarité et l’engagement citoyen, prônées par le dispositif, ne pourront qu’impulser favorablement cette jeunesse en apprentissage scolaire et professionnel » a souligné la maire.

Un planning pour les mois à venir à été élaboré. Pour commencer, les divers partenaires se réuniront pour discuter et valider la stratégie d’action prévue par le dispositif. Des référents seront désignés sur chacun des 7 villages de la commune. Choisis sur acte de volontariat, les référents seront chargés de faire le lien entre les résidents de leur quartier et les forces de gendarmerie ou de police municipale.

Par la suite, chaque mois, un bilan des actions menées sera établi pour maintenir la dynamique du dispositif. Les réunions de bilan seront ouvertes à tout citoyen soucieux de s’impliquer dans la stratégie de sécurisation de son quartier ou son village. Des opérations de communication seront également lancées pour informer la population des modalités d’application du dispositif. “La municipalité de Chirongui invite d’ores et déjà chaque citoyen à agir en solidarité pour sa propre sécurité et la sécurité de tous.”

L’article A Chirongui, mise en place d’un dispositif de vigilance citoyenne est apparu en premier sur Le journal de Mayotte.

Commentaires

commentaires