L’espérance de vie 5 à 7 ans plus faible qu’en métropole

0
Share Button

L’institut de la statistique en Polynésie française (ISPF) vient de publier le bilan démographique de la Polynésie pour l’année 2014. On apprend que nous étions 271 800 au 31 décembre dernier, mais surtout que la Polynésie connaît une baisse continue de la natalité et de la fécondité…

Avec 4 161 naissances et 1 424 décès, l’accroissement naturel de la population en Polynésie est de 2 737 personnes. Mais quand l’ISPF prend en compte le nombre le solde migratoire, c’est-à-dire le nombre de résidents ayant quitté le territoire, la population n’a en fait augmenté que de 1 300 personnes, soit de 0,5%. Un solde migratoire qui pèse donc fortement sur l’évolution du nombre d’habitant au fenua, alors que l’ISPF précise qu’il était négligeable lors de la précédente décennie. La crise est passée par là. Autre chiffre à la baisse, celui des naissances. Une diminution enregistrée par l’ISPF depuis 2008 et qui s’explique par l’émigration des jeunes adultes et surtout par la baisse progressive de la fécondité.

En Polynésie, une femme en âge de procréer a en moyenne 1,96 enfants. Soit un peu moins qu’en métropole et surtout deux fois moins qu’il y a deux générations. Une maman a en moyenne 27 ans et demi à son premier accouchement. La mortalité quant à elle augmente… Après le record de 2013, 2014 reste la deuxième année ayant enregistré le plus de décès de résidents depuis 1945. Et si la mortalité infantile reste stable par rapport au 10 dernières années elle est très élevée avec 6,7 décès pour 1 000 enfants de moins d’un an… Près de deux fois plus qu’en métropole.

Mortalite infantile

L’écart se creuse aussi entre les deux territoires pour ce qui est des adultes. En Polynésie L’espérance de vie stagne du fait d’un nombre plus important de décès… A la naissance, un homme peut espérer vivre 73,8 ans contre 78 ans chez les femmes. Soit 5 ans et demi de moins qu’en métropole pour les tane et 7 ans et demi de moins pour les vahine. Reste qu’on se marie beaucoup plus au fenua. 1 480 mariages ont été célébrés en 2014. Des mariés qui sont plus jeunes qu’en 2013 : 33 ans en moyenne chez les femmes et 36 ans pour les hommes.

Source:: Radio P1