Mayotte / Comores / Réunion : il est urgent d’agir

0
Share Button

L’Europe est loin et a les yeux fixés sur les réfugiés qui se pressent à ses frontières. Mais nous, Réunionnais, sommes concernés du fait des échanges de population entre Anjouan et Mayotte d’une part et entre Mayotte et La Réunion, d’autre part. Au lieu de la solidarité, ces migrations engendrent le racisme, entre les Réunionnais et les Mahorais comme on peut le constater à La Réunion ; entre les Mahorais et les Anjouanais comme on peut le constater à Mayotte; entre les Réunionnais et les Comoriens comme on a pu le constater aux derniers Jeux des iles.

Pourtant, avec nos compatriotes mahorais et nos frères comoriens, nous sommes dans la même galère.

La solution n’est pas dans le déploiement de barbelés, mais dans le co-développement, c’est-à-dire un développement mutuellement profitable de nos îles.

Co-développement entre La Réunion et Mayotte. Mayotte se débat dans des problèmes quasi insolubles et ne s’en sortira pas seule. Si elle le veut, La Réunion peut lui être d’un grand secours. Nous devons construire ensemble et avec les Terres australes et antarctiques françaises, la France de l’océan Indien.

Co-développement entre La Réunion, Mayotte et les Comores. N’en déplaise à certains Mahorais, seul le développement d’Anjouan tarira à la source l’émigration vers Mayotte. Tout le monde le sait et le dit, mais rien n’est fait. Nous devons développer l’archipel des Comores et construire un espace swahili avec les terres du nord du canal de Mozambique au potentiel au prometteur.

Que nos collectivités locales se mobilisent ! Que nos élus interpellent le Gouvernement français ! Que le gouvernement français sensibilise l’Union européenne ! Ensemble, on peut réussir. Ne rien faire, c’est de la non-assistance à peuples en danger.

Wilfrid Bertile
Ancien secrétaire général de la COI

Source:: IP reunion