Syrie: la France engage son porte-avions mais exclut l’envoi de forces spéciales

0
Share Button

La France va pouvoir engager dès lundi son porte-avions Charles de Gaulle contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie mais exclut en revanche d’y envoyer des forces spéciales, a annoncé dimanche le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Le Charles de Gaulle, arrivé en Méditerranée orientale,  » sera en mesure, avec les avions de chasse qui sont à bord (..) d’agir à partir de demain (lundi), a déclaré M. Le Drian sur la radio Europe 1, neuf jours après les attentats de Paris revendiqués par l’EI qui ont fait 130 morts et quelque 350 blessés. L’armée française va ainsi tripler sa capacité de frappes sur l’Irak et la Syrie, les 26 chasseurs embarqués sur le porte-avions – 18 Rafale et huit Super Etendard – venant s’ajouter aux 12 appareils stationnés aux Emirats arabes unis et en Jordanie (respectivement six Rafale et six Mirage 2000). La lutte contre l’EI est  » à la fois une guerre de l’ombre et une guerre du champ de bataille, a souligné le ministre. Il faut combattre un  » ennemi à deux têtes, c’est-à-dire un  » Etat organisé, avec une armée, qui occupe une partie de l’Irak et de la Syrie, et un  » mouvement terroriste international qui […]

Source:: Tahiti News