Dragon Boat – Championnat de Polynésie : La discipline se développe à Tahiti

0
Share Button

Un spectacle sortant de l’habituel s’est offert au public samedi dernier dans la rade de Papeete : un championnat de Polynésie de Dragon Boat. Tauhiti Nena souhaite développer la discipline en vue d’une éventuelle participation aux championnats du monde. C’est un moyen pour lui de faire indirectement la promotion du va’a à l’international.

PAPEETE, le 7 décembre 2015. En février dernier, 4 embarcations s’étaient affrontées lors de la Coupe de Tahiti organisée par le club Hititoa présidé par Tauhiti Nena. C’était une découverte pour les médias présents même si la fédération existe depuis 2012. Tauhiti Nena avait alors expliqué que plus d’une centaine de pays pratiquent la discipline dans le monde.

Le but avoué par M. Nena est de développer la discipline en vue d’une participation aux championnats du monde en s’appuyant sur le fait ‘qu’une équipe constituée en un jour avait pu à l’époque être championne d’Europe’. Pour M. Nena, gagner à l’international en Dragon Boat est une manière de promouvoir indirectement le va’a. Il y a également en jeu un échange culturel entre la Chine et la Polynésie.

Dragon Boat – Championnat de Polynésie : La discipline se développe à Tahiti
La Fédération Polynésienne de Dragon Boat organisait cette fois-ci les 3e championnats de Polynésie de Dragon Boat devant les Jardins de Paofai. La compétition a réuni plusieurs dizaines de rameurs issus des clubs de Hititoa, Teva, Punaauia Va’a, Tautira Va’a, Maire Nui, Air Tahiti Nui Va’a, Team Tupuai, Fare Ihi et Faa’a. Près de vingt courses se sont disputées : séries, demi-finales et finales.

Les courses se sont disputées sur une distance de 250 mètres, le sprint était donc de rigueur. 10 ou 20 rameurs sont installés sur les canoës chinois avec un barreur et une personne donnant le rythme sur un tambour. Les particularités sont nombreuses : l’équilibre doit être géré par les rameurs de chaque côté sous peine de chavirement, les rames ont une pâle plus longue et moins large et le coup est à haute fréquence sans changements de côté. Tout un exercice…

En DB 12 Open, la finale s’est disputée entre les deux équipes de Hititoa et c’est l’équipe 2 qui a remporté le titre. En DB 12 Dames, les filles de Teva emmenées par Hinatea Bernadino ont remporté la finale devant Punaauia Va’a. En DB Mixte, Tautira s’est imposé en finale devant l’équipe 2 de Hititoa. Enfin en DB 22, c’est encore le club de Hititoa qui est monté sur la plus haute marche du podium devant Tautira et Faa’a. Maruki Dury & SB

Dragon Boat – Championnat de Polynésie : La discipline se développe à Tahiti

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaiti info