La double casquette du P-dg d’Enviropol à la barre

0
Share Button

Le P-dg de la société Enviropol, Pierre Baudry, comparaissait mardi matin devant le tribunal correctionnel de Papeete pour  » prise illégale d’intérêts. La justice lui reproche sa double casquette d’administrateur de la Société Environnement Polynésien (SEP) et de P-dg d’Enviropol lors de la passation du marché pour le traitement des déchets des Îles du Vent en 2012. Pierre Baudry avait participé à l’élaboration de l’appel d’offre de la SEP attribué à sa propre société Enviropol… Le parquet a requis 4 millions Fcfp d’amende à son encontre. Délibéré le 19 avril.

Les faits reprochés au P-dg de la société Enviropol, Pierre Baudry, remontent à 2012. A cet époque l’ex-SEP, aujourd’hui Syndicat mixte ouvert Fenua Ma, avait diffusé un appel d’offre international pour le renouvellement du marché du traitement des déchets aux Îles du Vent. Un marché sur cinq ans de 786 millions Fcfp par an remporté par la société Enviropol de Pierre Baudry. Et c’est bien là le hic. A cette époque Pierre Baudry, était également administrateur de la SEP. C’est cette double casquette que la justice reproche à Pierre Baudry, aujourd’hui accusé de prise illégale d’intérêts. L’intéressé se défend en expliquant ne pas avoir participé ni aux débats ni aux votes qui ont permis d’attribuer le marché à sa société. Il affirme qu’à l’époque, la SEP avait envisagé de s’occuper elle-même de la gestion des déchets de Tahiti et Moorea mais que les simulations démontraient un coût supérieur à celui proposé par Enviropol. Le parquet a requis mardi matin une peine d’amende de 4 millions de Fcfp à son encontre. Le délibéré a été fixé au 19 avril.

Source:: Radio P1