Arts traditionnels et classiques unis pour le concert de la Femme

0
Share Button
PAPEETE, le 1er mars 2016 – Pour la cinquième année consécutive, le Conservatoire artistique et le club Soroptimist s’unissent pour célébrer la Journée internationale de la femme. Le concert organisé vendredi se déroulera en deux temps : une première partie sera consacrée à la culture polynésienne, tandis qu’une seconde sera dédiée aux arts classiques.

Pour fêter la Journée internationale de la femme, un concert est organisé le 4 mars par le Conservatoire artistique de la Polynésie française (CAPF) et Soroptimist International. Depuis cinq ans environ, le CAPF et ce club service reconnu par l’ONU (qui s’adresse essentiellement à la gent féminine issue de milieux défavorisés) travaillent ensemble, main dans la main, à l’occasion de soirées musicales en l’honneur de la Paix (en septembre) et de la Femme (en mars). Vendredi, le spectacle, proposé en deux parties, offrira au public « un programme étincelant pour les amoureux de culture », s’enthousiasme Frédéric Cibard, chargé de communication au CAPF.

La première partie, honorant la culture polynésienne, sera ouverte par la classe adulte de ‘ori tahiti de Te Fare Upa Rau et l’orchestre traditionnel de l’établissement. Les « grandes » élèves de Vanina Ehu et d’Erena Uura seront une soixantaine de vahine à évoluer sur scène en trois groupes. Ensuite, la très renommée chorale Charles Atger nous régalera avec ses chants de Tahiti d’antan, interprétés par des voix grandioses.

UN SPECTACLE DE HAUT NIVEAU À BUT CARITATIF

La seconde partie, dédiée aux arts classiques, mettra en lumière un ensemble orchestral avec huit musiciens et – fait rare – deux pianos à queue, qui joueront le célèbre « Carnaval des animaux », la célèbre pièce de Camille Saint-Saëns, compositeur français du la fin du XIXe et début XXe siècle. Cette pièce fantaisiste de trente minutes, composée de 14 tableaux à la fois humoristiques et poétiques, associe chaque instrument à un animal et s’adresse aux petits comme aux grands.

Ce grand concert est ainsi la marque de l’entente artistique et solidaire entre les sections classique et traditionnelle du Conservatoire. L’intégralité de la recette de la soirée – trois cent personnes sont attendues dans la grande salle de la mairie de Pirae – sera comme d’accoutumée consacrée aux œuvres sociales du club Soroptimist, qui souhaite porter son effort de l’année sur des opérations d’alphabétisation.

Arts traditionnels et classiques unis pour le concert de la Femme
Pratique

Vendredi 4 mars, à 19h15,

Grande salle de la mairie de Pirae

Tarif unique : 2 000 Fcfp

Billets en vente au Conservatoire auprès de Nelly au 40 50 14 12 et le soir du concert sur place, à partir de 17 heures

Arts traditionnels et classiques unis pour le concert de la Femme

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source:: Thaiti info

Commentaires

commentaires