Tivi, le petit format qui voit grand

0
Share Button

Depuis mercredi, le paysage médiatique polynésien compte un nouvel arrivant avec le magazine télé hebdomadaire Tivi et surtout la jeune Société de communication polynésienne (SCP) de Mercedes Dubaquier qui  » se fait petite mais  » espère devenir grande.

Depuis plusieurs semaines, des vidéos promotionnelles diffusées sur les réseaux sociaux annoncent l’arrivée d’un nouveau magazine télé en Polynésie. Le premier numéro de Tivi a finalement été lancé mercredi à 10 000 exemplaires dans 200 points de vente à Tahiti, Moorea et Raiatea. Le magazine petit format de 130 pages vendu 100 Fcfp mise sur  » les exclusivités de son contenu pour concurrencer les deux mastodontes Tiki Mag du groupe La Dépêche, vendu 200 Fcfp, et Fenua TV du groupe Fenua Com, distribué gratuitement.  » Il est fait non pas pour copier, mais pour être différent dans le contenu, explique la gérante de la Société de communication polynésienne (SCP), Mercedes Dubaquier, à l’origine du projet.


Tivi est donc le  » premier projet de la toute jeune SCP créée en 2015. Ancienne compagnon de route de Dominique Auroy lors de son rachat du groupe La Dépêche en avril 2014, Mercedes Dubaquier a depuis été évincée de l’actionnariat et bataille devant la justice pour tenter de récupérer une partie du groupe de presse historique. En attendant, l’ancienne responsable des programmes de TNTV, également ancienne gérante de Tahiti Urban Pub a créé sa propre société de médias avec trois autres associés : Sabrina et Guillaume Bessaa et Joffrey Maurel. Et si elle affirme vouloir avancer  » pas à pas, Mercedes Dubaquier a du mal à cacher ses ambitions débordantes. Depuis quelques mois, la SCP recrute massivement des graphistes, monteurs, livreurs, commerciaux ou encore des vendeurs à la criée… Mais surtout les vastes locaux de la SCP dans la vallée de Titioro abritent un immense hangar destiné à abriter une future rotative. Un investissement qui paraît démesuré pour un simple magazine télé. Pour s’en expliquer Mercedes Dubaquier explique vouloir se diversifier à terme dans  » tout ce qui touche aux médias. Mais sans en dire plus pour le moment…

Source:: Radio P1