Ti’ Iwan Couchili , « Imprégnation animale » : une artiste indienne Teko remonte le temps

0
Share Button

Du 24 avril au 27 mai 2017 à Tropiques-Atrium

— Par Christian Antourel —

Née à Saut Tampack village Teko d’Amazonie situé dans la commune de Maripasoula sur la rivière Alawa. Fille de chamane et musicien, elle a été élevée entre deux cultures Teko et Wayana. Son travail se nourrit de ces deux identités graphiques. L’artiste se consacre à la création artistique des arts premiers de Guyane, sur la commune de Macouria-Tonate Elle est plasticienne professionnelle depuis une vingtaine d’années.

Ti’ Iwan Couchili a jeté son dévolu sur l’élaboration, réalisation de ciels de kaz (case) L’artisanat, creuset culturel de la Guyane, reflet de son métissage sociétal raconte la mémoire de chacune des composantes du peuple de Guyane. Le ciel de case ou Maluwana en amérindien est une œuvre d’art authentique fabriquée dans le contrefort du fromager, l’élément essentiel du carbet communautaire gravé de créatures des temps anciens réels ou mythiques. Il est installé au centre du dôme du grand carbet circulaire que compte chaque grand village (le Tuksipan).Il protège ce lieu de vie collective et d’échanges et tous ceux qui s’y rassemblent, rappelle l’histoire de la communauté, défend la fraternité, le respect, l’alliance entre les hommes.…

Lire Plus =>

Source:: Madini Art

Commentaires

commentaires