Les musulmans de Mayotte appellent E. Macron à faire de notre île « un bouclier antiterroriste »

0
Share Button

El Mamouni Mohamed Nassur

C’est l’ancien porte-parole des cadis, Elmamouni Mohamed Nassur, qui prend la plume pour s’exprimer au nom des musulmans de Mayotte (Lire Félicitations à Macron lettre Musulmans Mayotte). Ils se disent  » soulagés et saluent le  » sursaut national contre le populisme.

On se souvient de la controverse qui était née ici lors de la venue de Marine Le Pen, qui avait été accueillie par le Grand Cadi, qui l’avait encouragée sur ses mesures de lutte contre l’immigration clandestine, plus qu’il ne l’avait  » adoubé selon les médias nationaux, sur sa politique générale. Un faux pas qui avait néanmoins fâché l’Union des jeunes actifs de Mayotte, qui avait évoqué une  » instrumentalisation. Elmamouni Mohamed Nassur avait été l’un des premiers à s’indigner.

Il s’exprime dans un communiqué au nom des ulémas (théologiens) de Mayotte :  » Avec vous Monsieur Macron, c’est une nouvelle France qui renait, une France qui a besoin de toutes ses composantes sociales et qui devra puiser dans les niches de ses richesses qui font sa diversité, cette diversité plurielle qui constitue sa vraie force dont nous soupçonnons à peine la puissance.

Surmonter la tête de porc

Au sein de cette diversité, les musulmans occupent une grande place en métropole, mais aussi à Mayotte,  » où plus de 95% de ses habitants pratiquent un islam tolérant et d’ouverture. C’est ce qui explique selon lui la bonne cohabitation avec les valeurs de la République depuis le rattachement de l’île à la France en 1841, qui ont permis de surmonter plusieurs crises, dont celle  » de la tête de porc au début de l’année 2013 par des fonctionnaires de l’Etat chargés de notre sécurité.

Un département français musulman, qui représente finalement  » un patrimoine, selon le religieux,  » gardé respectueusement et séculairement par les qadis de Mayotte, qui investi avec intelligence, peut agir dans l’ensemble de la Nation notamment et particulièrement dans la prévention et la lutte contre la radicalisation islamiste et le terrorisme. Nous vous demandons de faire de Mayotte ce bouclier anti terroriste et anti djihadiste dont notre Nation a besoin pour sa sécurité.

Il appelle en retour un accompagnement envers Mayotte, au moins équivalent du milliard dont a bénéficié la Guyane, pour endiguer  » le phénomène migratoire,  » la construction des infrastructures routières et de transports maritimes.

Les effets induits, dépasseront selon lui  » largement le périmètre local pour influer la Région et voir la Nation.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Source:: Le journal de mayotte