Mondial U20 : la France en Corée sans Mbappé ?

0
Share Button

Le calendrier a considérablement compliqué la tâche du sélectionneur Ludovic Batelli. Les clubs rechignent à laisser filer leurs joueurs alors que la saison n’est pas finie, avec une dernière journée de Ligue 1 programmée le 20 mai…

. Mbappé, le grand absent ?

Gros coup dur pour l’attaque des Bleuets, il faudra très probablement faire sans Mbappé pour ce Mondial U20. Le joueur de 18 ans à l’effarante précocité a encore de gros rendez-vous avec son club de Monaco: une demi-finale retour de Ligue des champions très compliquée contre la Juventus Turin mardi (l’ASM a perdu 2-0 à l’aller), ainsi qu’un titre de champion de France qui tend les bras aux Monégasques.

Surtout, la pépite de la Principauté est désormais un joueur de l’équipe de France A qui dispute trois matches au mois de juin, notamment le vendredi 9 juin en Suède, pour les qualifications au Mondial-2018. Il sera donc sans doute absent en Corée du Sud, et imiterait ainsi Ousmane Dembélé, lui aussi déjà chez les A et qui a en outre une finale de Coupe d’Allemagne à disputer avec Dortmund le 27 mai.

. Négociations pour Tousart, Lopez et Saint-Maximin

L’autre grande incertitude jusqu’ici concernait le Lyonnais Lucas Tousart, un joueur clé de l’effectif de Batelli lui aussi. Mais les malheurs de l’OL en demi-finale aller d’Europa League, une défaite 4-1 contre l’Ajax Amsterdam, simplifient un peu les choses. Le milieu de terrain a peu de chance d’atteindre la finale de la C3 le 24 mai. Et si d’aventure Lyon se qualifiait, Tousart pourrait bénéficier d’une dérogation à titre exceptionnel. Elle lui permettrait de rejoindre les Bleuets pour une éventuelle phase finale. Il ne jouerait en revanche pas les poules.

A l’Olympique de Marseille, le cas du milieu de terrain Maxime Lopez n’était pas non plus tranché vendredi. « Ce serait bien qu’il y aille mais on a aussi un dernier match à jouer qui devrait être décisif. L’idéal aurait été de le lâcher après le dernier match », estime son entraîneur Rudi Garcia.

Pourrait-il partir si la dernière journée du championnat était décisive pour l’OM et son objectif de 5e place? « Peut-être », a répondu le technicien qui semble tout de même prêt à laisser Lopez découvrir la Corée. Toulouse aussi est très concerné avec le gardien Alban Lafont et les défenseurs Issa Diop et Clément Michelin. A priori, leur coach, Pascal Dupraz, ne veut pas leur barrer la route, mais il s’inquiète de cette multiplication de matches.

« Je ne comprends pas les calendriers internationaux, j’ai du mal à piger. Est-ce qu’il y a des docteurs, des toubibs parmi ceux qui décident parce qu’infliger autant de matchs à des gamins de 20 ans, c’est pas étonnant qu’ils pètent », peste-t-il. Du côté de Bastia, qui rêve toujours de maintien malgré sa dernière place au classement, lâcher l’attaquant Allan Saint-Maximin n’a pas l’air évident. Le Sporting ne s’était pas décidé de manière catégorique en fin de semaine.
Le défenseur de Rennes Joris Gnagnon a pour sa part choisi de porter les couleurs de la Côte d’Ivoire et ne sera pas du voyage, selon le journal L’Equipe.

. Harit et Augustin prêts à s’envoler

Petite satisfaction pour Ludovic Batelli, il y a tout de même des cas plus simples. Le Nantais Amine Harit, qui joue un peu moins avec les Canaris, devrait être là, tout comme les Parisiens Christopher Nkunku ou Jean-Kevin Augustin, qui a disputé moins de 200 minutes cette saison en L1 avec la PSG. L’attaquant parisien avait terminé meilleur buteur de l’Euro-2016 des U19 remporté par Batelli et les siens. Avec six réalisations, Augustin devançait ainsi Mbappé, mais il n’a pas connu la même fortune en championnat cette saison.

AFP

Source:: IP reunion