Édouard Philippe (LR) nommé Premier ministre

0
Share Button

En cette première journée de présidence pour Emmanuel Macron, investi hier, le nouveau président a présenté aux Français – par la voix du nouveau secrétaire général de l’Élysée – celui qui aura la charge de former son futur gouvernement.

Le successeur de Bernard Cazeneuve à Matignon est enfin connu. Comme pressenti depuis plusieurs jours, le député-maire Les Républicains du Havre, Édouard Philippe, a été nommé Premier ministre par Emmanuel Macron. L’annonce a été faite par le nouveau secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, à 16h30 (heure Réunion).

Né à Rouen, en Seine-Maritime, Edouard Philippe a 46 ans. Diplômé de Sciences Po Paris en 1992, il a d’abord milité durant ses études, et pendant deux ans, au Parti socialiste avant de rendre sa carte et de se rapprocher de la droite. Ce fervent soutien de Michel Rocard dans sa jeunesse est devenu un fidèle parmi les fidèles d’Alain Juppé, le maire de Bordeaux, lui-même ancien Premier ministre dont il devient l’un des porte-parole pendant la primaire de la droite et du centre en 2016.

Edouard Philippe poursuit un cursus classique après Sciences Po. Issu de la promotion Marc-Bloch de l’ENA, il intègre le Conseil d’Etat. Progressivement, le spécialiste en droit des marchés publics épaule le maire du Havre, Antoine Rufenacht, entre 1995 et 2010, qui lui laisse son siège cette année-là.

La nomination d’un élu UMP puis LR incitera peut-être certains, chez Les Républicains, à aller vers une candidature aux législatives dans la majorité présidentielle La République En Marche. Le député de la 7e circonscription de la Seine-Maritime, Edouard Philippe, correspond aussi au profil souhaité par le mouvement En Marche de renouvellement du paysage politique français et de dépassement des clivages entre la gauche et la droite.

Autre rendez-vous ce lundi après-midi, la première visite à l’étranger d’Emmanuel Macron, à Berlin, qui montre la priorité que le nouveau président donne aux relations franco-allemandes et sa position vis-à-vis de la France dans l’Europe. Une démarche déjà adoptée en 2007 puis 2012 par ses prédécesseurs.

Le nouveau Premier ministre sera quant à lui chargé de former un gouvernement dans les 48 heures.

www.zinfos974.com

Source:: Zinfo974