Emmanuel Macron investit trois nouveaux candidats à La Réunion

0
Share Button

La République en Marche, le parti politique d’Emmanuel Macron, le nouveau président de la République, vient de désigner trois nouveaux candidats à la Réunion, et d’en confirmer une quatrième : Carine Garcia, Anaïs Patel, Monique Orphé et Léopoldine Settama.

Ce lundi 15 mai 2017, le mouvement En marche a dévoilé la liste actualisée des candidats investis aux législatives sous l’étiquette La République En Marche. Elle comprend désormais 511 noms.

A La Réunion, trois nouveaux candidats sont investis par le parti d’Emmanuel Macron.

Carine Garcia a été investie dans la 3ème circonscription, qui va de l’Entre-Deux au Tampon, en passant par Cilaos et une partie de Saint-Louis. Le député sortant est Jean-Jacques Vlody. Carine Garcia était encore une inconnue sur la scène politique locale jusqu’à il y a quelques mois, quand elle a été désignée comme référante départementale de ce qui n’était encore à l’époque que le mouvement En Marche.

Anaïs Patel par contre n’est pas une totale inconnue. Si elle n’a jamais occupé de poste politique de premier plan, elle était connue dans le microcosme politique comme l’attachée parlementaire de Jean-Jacques Vlody. Elle a obtenu l’investiture dans la 4ème circonscription, celle dans laquelle Patrick Lebreton est député sortant. Une circonscription qui comprend outre Saint-Joseph, Petite-Ile et Saint-Pierre.

Une dernière vague dévoilée en milieu de semaine

La réelle surprise vient peut-être de l’investiture accordée à Monique Orphé, la député sortante de la 6ème circonscription, celle du Chaudron, de Sainte-Marie, de Sainte-Suzanne et de Saint-André. On sait qu’elle était en compétition avec Karine Nabénéza, issue du LPA et fortement appuyée par Thierry Robert. Le fait que le parti d’Emmanuel Macron ait choisi Monique Orphé est une nouvelle preuve du discrédit du député-maire de Saint-Leu auprès du président de la République. Une façon comme une autre de lui faire passer le message qu’on ne veut plus de lui, ni des candidats qu’il soutient.

Enfin, La République En Marche a confirmé l’investiture déjà accordée depuis la semaine dernière à Léopoldine Settama dans la 5ème circonscription (Bras Panon, Plaine des Palmistes, Saint-Benoit, Saint-Philippe, Sainte-Rose et Salazie). Une candidature que certains militants ont apparemment contestée ces derniers jours, mais qui vient de recevoir pour la deuxième fois la bénédiction du parti au niveau national.

Rappelons que l’Assemblée nationale est composée de 577 sièges à pourvoir. La troisième et dernière vague d’annonce de candidatures interviendra d’ici le milieu de semaine, promet le mouvement En Marche d’Emmanuel Macron.

www.zinfos974.com

Source:: Zinfo974