Suivez la visite de la Ministre des Outremer en LIVE VIDEO

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

11h40 : Annick Girardin arrive à la Préfecture de Saint Denis et a du mal à se faire entendre.

11h10 : Départ imminent de la ministre des Outremers vers la Préfecture. Elle appelle les manifestants à lever les barrages pour que l’école reprenne ainsi que l’activité économique. Les Gilets Jaunes refusent et huent Annick Girardin.

En direct de Gillot

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

10h19 : Annick Girardin sur le barrage de Gillot, accueillie par des milliers de Gilets Jaunes













 

« C’est mon 4eme voyage ici. Réunionnaises, réunionnais, je suis ici pour vous rencontrer. Je lis vos messages, et je dois dialoguer avec vous. Je suis là le temps qu’il faudra. Je répondrai aux questions de l’emploi , de la vie chère car oui, ici, la vie est chère mais je ne trouverai pas les solutions seule. J’irai dans chaque ville, à condition que je puisse passer ».

« Mett’ out gilet jaune » lui rétorquent alors les manifestants.

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

Publiée par Peuple réunionnais sur Mardi 27 novembre 2018

10h15 : la ministre arrive en voiture au barrage de Gillot

La vidéo où on voit Mme la ministre sortir de la voiture à la rencontre des Réunionnais

Publiée par Nathalie Garaudé sur Mardi 27 novembre 2018

10h03 « Je suis là pour faire ensemble », a été la première parole de la Ministre des Outremers

Annick Girardin a accordé quelques minutes aux journalistes, avant de traverser l’aérogare, sous les huées des syndicats et des gilets jaunes, pour se rendre sur le barrage de Gillot.

« Je suis là pour dialoguer avec eux , plusieurs jours, pour aider la Réunion à se relever. La Réunion, qui est une fille de la république, doit montrer le meilleur d’elle même, en dépit de ses problématiques liées à l’emploi, à la vie chère, au coût de la vie. Je sais que des gens souffrent depuis longtemps, car leurs entreprises vont mourir, souffrent aussi des barrages. Nous devons trouver le point de sortie de la crise et reconstruire le vivre-ensemble de la Réunion. Le prix des carburants a été mis en avant, mais on le voit bien, le malaise est plus profond que ça. Ca fait des années que ça dure, et on devra regarder les choses en toute transparence. « , explique encore la ministre.

Arrivée de la Ministre Annick Giradin !

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

10h00 : les manifestants attendent la ministre sur le barrage de Gillot

Publiée par Stéphane Nicaise sur Mardi 27 novembre 2018

9h36 : l’avion de la ministre a atterri. Annick Girardin est attendue dans le hall de l’aérogare.

9h29 : Le député Jean Hugues Ratenon arrive à Gillot pour rencontrer la ministre

Arrivée du Député Ratenon

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

8h58 : Charles Luylier intervient en direct sur Free Dom précisant que les manifestants sont à présent positionnés au niveau du barrage au rond point, pour attendre la rencontre avec la ministre. Cette dernière se déplacera sur site à 10h15, où les manifestants se préparent.

Côté barrage à Gillot : les militaires et les Gilets Jaunes sont déjà positionnés

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

8h50 : les abords de l’aéroport sont devenus déserts et sécurisés pour l’arrivée d’Annick Girardin. Son avion se posera à 9h50

8h13 : Un avion de la compagnie WAMOS se pose à Saint Denis. Des militaires en sortent…

8h : le préfet Amaury de St Quentin et son staff viennent d’arriver à l’aéroport pour accueillir la ministre. On dénombre déjà 300 manifestants selon les Gilets Jaunes.

Aéroport Roland Garros le préfet déjà là !

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

Depuis 5 heures, les Gilets Jaunes et les syndicats sont positionnés aux abords de l’aéroport Roland Garros. Ils réservent un comité d’accueil musclé à la Ministre des Outremers dont l’avion atterrira à 9h50 à la Réunion.

Les Gilets Jaunes positionnés depuis 5 heures au rond point de Gillot

Les Gilets Jaunes positionnés depuis 5 heures au rond point de Gillot

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

Barrage à la sortie de l’aéroport (comité d’accueil pour la Ministre)

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

Des camions entiers de forces de l’ordre sont également positionnés, comme le montrent ces vidéos de notre reporter Frédéric Rustan

Les passagers de leur côté, ont pris leurs dispositions, traînant leurs valises à pied jusqu’à l’aérogare pour être certains de ne pas manquer leur vol, avancé pour la plupart des compagnies.

LIVE VIDÉO / Aéroport Réunion Roland Garros

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

Aéroport Roland Garros

Publiée par Radio Free Dom sur Mardi 27 novembre 2018

Rappel des revendications de l’intersyndicale CFDT, CFTC, CGTR, FO, UNSA, CFE-CGC :

– Augmentation générale des salaires, des minimas sociaux et des retraites,
– Abandon de l’augmentation des 1,7 % de la CSG pour les retraités,
– Plan de rattrapage des postes dans la fonction publique
– Mise en place d’un plan de résorption de la précarité avec création de vrais emplois
statutaires ou en CDI.
– L’amélioration de la couverture conventionnelle, de la prévoyance lourde et Santé… Cf. revendications du 9 octobre.

A ce jour les annonces du Président de La République ne répondent pas aux attentes des
Réunionnaises et des Réunionnais.
Dans ce contexte social difficile, nous rappelons que le recours aux forces de l’ordre n’est
pas la solution.
L’intersyndicale exige de la Ministre de vraies réponses aux urgences sociales de cette
mobilisation afin de ramener la sérénité sur l’ensemble de notre territoire.

La Fédération CGTR Commerce, Distribution et Services appelle tous les salariés de son secteur à la grève reconductible le mercredi 28 novembre 2018 pour faire valoir ses revendications suivantes :
– Pour la lutte contre la vie chère.
– Pour l’augmentation du minimum vieillesse.
– Pour l’augmentation des minimas sociaux et le progrès social.
– Pour l’augmentation des salaires.

La FSU a fait de même pour la partie « Education ».