Observation d’un phénomène de mortalité de poissons des hauts fonds

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

18h50:

lagon

Communiqué préfectoral

La coopérative des pêcheurs de Petite Terre a signalé aux services de l’État qu’une mortalité de poissons de type des hauts-fonds a été observée en divers sites au large de la barrière de corail dans une zone Est/Sud-Est. Cette observation visuelle serait accompagnée d’une odeur importante qui pourrait s’assimiler à une odeur de brûlé. Cette information a été confirmée par les représentants de la coopérative de pêcheurs de Mtsapéré qui ont constaté les mêmes faits.

La préfecture a réuni ce jour la direction de la Mer Sud Océan Indien (DMSOI), le parc naturel marin (PNM), la base navale de Mayotte et le bureau des recherches géologiques et minières (BRGM) pour faire un point de situation. Les éléments recueillis sont cependant insuffisants pour déterminer la nature exacte et les causes de ce phénomène. Les services vont solliciter les pêcheurs afin d’obtenir des informations complémentaires (photographies, localisation, ampleur du phénomène, voire prélèvement de poissons morts, etc) qui permettront d’émettre des hypothèses quant à la cause de cette mortalité.

A ce stade, diverses causes peuvent être envisagées, y compris un lien direct avec l’essaim et son origine volcanique qui pourrait avoir perturbé le fragile équilibre écologique des hauts fonds dans laquelle cette faune évolue. Des situations apparemment similaires ont pu être observées par le passé lors de coulées de lave en mer à la Réunion (2007) et à Hawaï. L’IFREMER (institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) a également été sensibilisé afin d’apporter son concours aux services de l’État. Les pêcheurs sont ainsi priés de faire remonter toutes les informations relatives à ce phénomène auprès de la DMSOI.

Commentaires

commentaires