La circulation du virus de la dengue s’intensifie sur l’Île de La Réunion

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

L’épidémie de dengue sur l’île de La Réunion se poursuit, avec une augmentation significative du nombre de cas signalés et un épicentre désormais situé dans le sud de l’île. De nouvelles zones de transmission ont été identifiées : Les Avirons, l’Hermitage, Piton Saint-Leu, et la circulation à Saint-Louis et la Rivière Saint-Louis reste toujours très active. Depuis le 1er janvier 2018, ce sont 6 909 cas de dengue qui ont été confirmés, dont 15 cas importés.

Du 7 au 13 janvier 2019, 51 cas de dengue ont été confirmés.  Les cas diagnostiqués sont répartis dans les zones suivantes :

=> Dans le sud : Les Avirons (7 cas), Saint-Louis (5 cas), La Rivière Saint-Louis (17 cas), L’Etang-Salé (3 cas), Saint-Pierre (2 cas), Saint-Joseph (3 cas)

=> Dans l’ouest : La Possession (2 cas), Saint-Leu (7 cas), Saint-Paul (3 cas)

=> Dans le nord : Sainte-Marie (1 cas)

=> 1 cas : adresse non renseignée

Au vu de l’augmentation du nombre de cas ces dernières semaines, La Préfecture de La Réunion et l’ARS OI rappellent la nécessité d’une mobilisation collective et coordonnée pour éviter une situation épidémique majeure dans les semaines à venir. La décision a donc été prise de renforcer, dès cette semaine, les effectifs sur le terrain pour intervenir, au plus vite, sur les foyers naissants de dengue, ainsi que sur des périmètres élargis autour des cas signalés pour tenter d’éradiquer les moustiques porteurs du virus.

Pour éviter une reprise épidémique majeure, la Préfecture et l’ARS Océan Indien (ARS OI) ont décidé de renforcer, dès la semaine prochaine, le dispositif d’intervention sur le terrain, en mobilisant des effectifs supplémentaires au sein des équipes de la lutte anti-vectorielle et du SDIS 974. Pour être pleinement efficace, ces renforts devront être accompagnés par la mobilisation de la population au quotidien.