Roland Lambert, Président de l’AURC « La Nouvelle Route du Littoral, une respiration écologique pour La Réunion »

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Dans une récente tribune, la meneuse du groupe contre la route digue de la Nouvelle Route du Littoral entre La Grande Chaloupe et La Possession s’est fendu d’une tribune assassine contre le président de Région au prétexte de la marche pour le climat. Cette riveraine politisée de la carrière des Lataniers ose affirmer crânement que la Nouvelle Route du Littoral est contre le climat et la biodiversité. Les bras m’en tombent !

 

En effet, au niveau environnemental, c’est l’actuelle route du littoral qui est une catastrophe écologique. Celle-ci produit des nuisances importantes : rejet direct des effluents (huiles, carburants, gomme pneumatique) dans l’océan, dégradation de la flore et de l’avifaune particulière de la falaise avec les filets de protection et invasion du piège à cailloux entre la falaise et les 2*2 voies par les Espèces Exotiques Envahissantes. Ce qui n’est pas le cas de la NRL( avec des voies réservées au bus faut-il le rappeler) où les eaux de ruissellement sont traitées.

L’économie de l’île est paralysée au moindre basculement et encore plus lors de fermetures de cette route. Que d’heures perdues dans les embouteillages, de Sainte-Suzanne à Saint-Paul avec un ruban continu de véhicules à l’arrêt qui émettent des gaz à effet de serre principale cause du réchauffement climatique justement dénoncé par ce groupe de riverains.

De plus, pour ce qui concerne l’approvisionnement en matériaux (remblais, enrochements), les autorités respectent strictement les normes environnementales en vigueur et sont soumises aux autorisations de l’État et en particulier de la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL). 
Rappelons enfin qu’un comité de suivi composé d’experts est constitué et travaille dans une démarche écologique pour un chantier de la Nouvelle Route du Littoral respectueux de son environnement.

Il est temps de rétablir la vérité, la Nouvelle Route du Littoral est une route écologique n’en déplaisent aux détracteurs de ce projet qui veulent mettre l’arriage à La Réunion. Il y aura moins d’émission de gaz à effet de serre grâce à cet axe routier névralgique pour notre île.

 

Roland Lambert,

Président de l’AURC (Association des Usagers de la Route en Corniche)

Commentaires

commentaires