« Bâton la kol » : la réponse de Michel Vergoz à Fabrice Grondin

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

« Bonjour Fabrice, dans ton émission «Koljak» sur le service public de radio (Réunion La 1ère), tu te défoules sur ma personne en tant qu’élu.

Par deux fois, tu t’es lâché et tu y as pris manifestement un grand plaisir, en février après la rencontre des maires à l’Élysée à laquelle j’assistais et le mardi 8 avril suite à mon interview dans le JIR du 6 avril.

C’est d’une liberté dont tu abuses et que tu maltraites, de surcroît sur une radio qui n’est pas privée… et quand bien même elle le serait !

De plus, cette liberté est indécente, quand tu sais que je sais, mieux que quiconque, que militant du «PROGRÈS» que tu as été, tu as mis le Mouvement, à «l’insu de ton plein gré», dans la «Koljak» aux élections régionales de 2015 avec des résultats qui en ont déçu plus d’un.

Tu étais à cette époque le grand manitou de cette campagne électorale.

Il n’y a pas de honte à s’en souvenir et mieux, à en débattre comme pour une thérapie.

A quand une émission en face à face et en direct toi et moi sur le service public de radio, pour expliquer aux auditeurs les vraies raisons de tes aigreurs, que tu portes encore aujourd’hui engluées sur ton «Bâton la Kol».

Michel Vergoz, maire de Sainte-Rose