Bus à l’arrêt : les « femmes opprimées » se manifestent

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Le collectif du 8 mars Martinique a déposé dans la nuit (14 au 15 avril) des pancartes sur les grilles de la CFTU, devant la CTM ou la Cacem pour illustrer la souffrance des femmes et des jeunes face au blocage du réseau Mozaïk.

Commentaires

commentaires