« Le 3 contre 3 a de beaux jours à vivre ici »

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Après dix jours passés au contact des différentes sélections calédoniennes de 3×3, mais aussi de 5×5, Richard Billant est reparti pour la Métropole dans la nuit de lundi à mardi. Son point de vue sur le basket-ball local, mais surtout sur le 3×3, discipline récente sur le Caillou.

Commentaires

commentaires